100 millions de dinars tunisiens pour moderniser le port de Gabès

27/05/2008
Source : Audinet
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures, Matériels aéronautiques, navals, ferroviaires

Financé par l'Etat, ce projet a pour ambition de faciliter l'accès des grands navires commerciaux et à fluidifier le trafic en réduisant le temps d'attente des navires à l'accostage.


Selon Audinet

De grands projets, d'un coût total de 100 millions de dinars, sont programmés, à compter de 2008, dans le port commercial de Gabès. Ces projets visent à développer l'activité commerciale et à promouvoir le trafic maritime dans ce port qui assure près de 18% de l'ensemble du trafic des navires sur les cotes tunisiennes et 23% des exportations nationales.

Financés par l'Office de la marine marchande et des ports (OMMP), la première série de projets, dont les travaux démarreront d'ici la fin de l'année en cours, porte sur le dragage du port moyennant un investissement de l'ordre de 20 MD. Il s'agit de dégager deux millions et demi de tonnes de sable accumulés au fond du bassin du port à cause du mouvement de la basse et haute marée, ce qui facilitera l'accès des grands navires, la fluidité du trafic et la réduction de la durée d'attente des transporteurs marins.

Des études relatives à la construction d'un nouveau quai d'accostage moyennant (15 MD) et à la maintenance de l'infrastructure et des équipements portuaires (3 MD) sont en cours. Il s'agit, en particulier, de construire des terres-plats et d'un siège de capitainerie, d'entretenir les réseaux d'eau et d'éclairage et de mettre en place un système de contrôle à distance de l'accès des navires et des individus.

D'autres projets, d'une valeur de 15 MD financés par les aconiers traitant avec le port de Gabès, seront réalisés à partir du mois de mai 2008. Ces projets consistent essentiellement en l'acquisition de grues télescopiques et de grues se déplacent sur les rails en vue de consolider la capacité d'acconage du système portuaire et d'assurer les opérations de chargement et de déchargement des navires dans les délais requis à l'echelle internationale.

La troisième série de projets, estimés à 40 MD et cofinancés par le Groupe chimique tunisien (GCT), portera sur l'aménagement d'aires de stockage du soufre traité à partir du port et la mise en place d'une bande transporteuse qui assurera le transfert de cette matière, depuis le quai de déchargement jusqu'aux aires de stockage des usines au sein du groupe.

Ces projets sont de nature à favoriser une fluidité du transport du soufre dans le port et ses environs et à réduire la pollution engendrée par cette matière.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA