CLIMAT - Le Partenariat CDN tire un premier bilan de l'action du Maroc et de la Tunisie

2/01/2018
Source : NDC Partnership
Pays de destination(s) : Maroc, Tunisie

Lancé lors de la COP22 organisée en 2016 à Marrakech, le Partenariat pour les contributions déterminées au niveau national (CDN) rassemble 15 pays membres dont 2 pays MED, le Maroc et la Tunisie.


Il a pour objectif d'accompagner les pays membres qui ont sollicité un appui dans la mise en œuvre des CDN déterminées à l'occasion de l'Accord de Paris,  et qui incarnent les efforts déployés par chaque pays pour réduire les émissions nationales et s'adapter aux impacts du changement climatique. Le Partenariat agit en facilitant l'accès à l'assistance technique, aux connaissances et au soutien financier.

 

Dans son rapport Partnership in Action: One Year On, publié le 30 novembre 2017, le Partenariat CDN présente les résultats obtenus dans les 15 pays membres au cours de sa première année de lancement. 

 

Au Maroc, le Centre de Compétences pour le Changement Climatique (4C Maroc) et l'Initiative d'adaptation de l'agriculture africaine (AAA) apparaissent comme les deux principaux mécanismes de partage d'expérience du pays, notamment en matière de financement des actions, et renforcent efficacement les capacités nationales dans la lutte contre le changement climatique. Dans le cadre d'un atelier de consultation animé par l'Unité d'appui au Partenariat CDN au Mali en août 2017, 4C Maroc a par exemple présenté les enseignements tirés de l'élaboration de plans d'investissement soutenant la mise en œuvre des CDN.

 

La Tunisie s'est engagée de son côté dans un processus de transition énergétique ambitieux, qui repose sur la Stratégie d'efficacité énergétique d'une part et le Plan solaire tunisien d'autre part. Ces efforts se sont traduits par deux objectifs clés d'ici 2030 : réduire de 30 % la demande d'énergie primaire et porter la part des énergies renouvelables à 30 % dans la production d'électricité. Ils ont été soutenues par les lois sur l'investissement et les énergies renouvelables et le décret sur le Fonds de transition énergétique. En matière d'adaptation au changement climatique, les domaines prioritaires sont ceux de la sécurité de l'eau, de l'agriculture et de la résilience côtière.

 

 

Pour plus d'informations, consultez le rapport complet disponible sur le site du Partenariat CDN.

 

Synthèse ANIMA.

 

Voir aussi les opportunités d'investissement au Maroc et en Tunisie dans le secteur des énergies renouvelables ici.

 

 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA