INVESTISSEMENT - La CNUCED optimiste quant à la reprise des IDE en Algérie

11/10/2016
Source : Maghreb Emergent
Pays de destination(s) : Algérie, Autres pays
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Jeudi 6 octobre 2016, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et l’investissement (CNUCED) a dévoilé son Rapport 2016, dans lequel elle a revu à la hausse le niveau des investissements directs étrangers (IDE) vers l’Algérie.


En janvier dernier, l’instance onusienne avait noté un fort recul des flux d’IDE vers l’Afrique en 2015 –  estimé à -7,2% par rapport à 2014, situation expliquée en partie par les contre-performances de l’Afrique subsaharienne.

 

Or, son enquête sur les tendances d’investissement au niveau mondial annonce une reprise significative de l’attractivité du continent africain, et plus particulièrement de l’Algérie. Deux réformes majeures en sont à l’origine :

 

  • Une libéralisation et flexibilité des régimes d’investissement accrue ;
  • Une reconfiguration du capital des entreprises d’Etat.

 

Elle estime ainsi que le continent peut atteindre 55 à 60 milliards de dollars d’IDE, en 2016 – les pays du Maghreb enregistrant la plus forte hausse. D’une manière générale, les pays d’Afrique seront dans une situation meilleure que les autres régions du monde en termes d'IDE.

 

Concernant l’Algérie, la cession d’actions dans 20 champs pétroliers et gaziers par le groupe Sonatrach relance considérablement son attractivité. En outre, le fait que le pays ait entrepris de nombreuses réformes visant à supprimer les obstacles à l’investissement contribue à drainer plus d’IDE.

 

Pour plus d'information, lire les articles sur Maghreb Emergent et Jeune Afrique

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA