Accord définitif avec le français Areva pour l'exploitation de l'uranium jordanien

6/10/2008
Source : Xinhua (Chine)
Pays de destination(s) : Jordanie
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles, Métallurgie et recyclage

Le protocole d'accord signé fin août 2008 est donc confirmé. Une JV sera formée avec le gouvernement jordanien, à laquelle sera conféré le monopole de l'extraction de l'uranium dans ce pays.

Cet accord se caractérise par la création d’une joint-venture jordano-française qui bénéficiera de l’exclusivité de l’exploration ainsi que de l’exploitation de mines d’uranium en Jordanie.

C’est l’aboutissement de tout un processus, qui avait commencé à s’engager de manière relativement concrète il y a quelques mois. Selon Xinhua; "en janvier 2007, le roi Abdullah avait annoncé un programme civil d'énergie nucléaire, prévoyant la mise en place d'une centrale nucléaire d'ici 2015".

En août dernier déjà, les autorités jordaniennes avaient affirmé être dans la phase de signature d’un accord concernant l’achat d’un réacteur nucléaire au groupe français. A la même époque, un accord de coopération entre la France et la Jordanie avait été signé lors de la visite en France du roi de Jordanie, Abdullah II. Puis, courant septembre, un protocole d'accord sur l'exploitation d'uranium a été signé entre la Jordanie et l'entreprise française Areva.

La Jordanie, qui manque cruellement de ressources énergétiques, importe 95% de son bouquet énergétique.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA