Algérie : les investissements publics et privés devraient se poursuivre

10/12/2008
Source : algerie-dz.com
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

L'Algérie est suffisamment pourvue en liquidités pour affronter un contexte économique international précaire, selon M. Abdelatif Benachenhou, ancien Ministre des Finances.

L'Algérie est suffisamment pourvue en liquidités pour affronter un contexte économique international précaire, selon M. Abdelatif Benachenhou, ancien Ministre des Finances.

La baisse actuelle des cours du pétrole aura probablement un impact sur les recette pétrolières du pays. Néanmoins, le financement des principaux projets publics devraient se poursuivre au moins sur les trois prochaines années. M. Abdelatif Benachenhou  a expliqué que "l’Algérie est actuellement loin des contrecoups de la crise car elle a pu acquérir sa solvabilité externe à la faveur de la hausse constante des avoirs du Fonds de régulation des recettes, actuellement à 60 milliards de dollars environ, et des réserves de change qui ont dépassé 136 milliards de dollars, couvrant 4 ans d’importations [...]."

L'ancien ministre s'exprimait lors d'une rencontre-débat sur les conséquences de la crise financière sur l’économie nationale, organisée début décembre par le Forum des chefs d’entreprise (FCE).

Concernant les investissements privés, M. Benachenhou a estimé que : "les investisseurs étrangers ont de bons projets à développer en Algérie et comptent s’y tenir, alors que les banques publiques disposent de plus de liquidités et de fonds propres nécessaires pour le financement de ces projets."

Source : algerie-dz.com
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA