Algérie : suppression des crédits à la consommation

12/08/2009
Source : El Watan
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

La loi de finances complémentaire pour 2009 (LFC 2009) annonce la suppression de tous les crédits à la consommation, sauf ceux qui relèvent du secteur immobilier.


La loi de finances complémentaire pour 2009 (LFC2009) annonce la suppression de tous les crédits à la consommation, sauf ceux qui relèvent du secteur immobilier. L’article 75 dispose que "les banques ne sont autorisées à accorder des crédits aux particuliers que dans le cadre des crédits immobiliers".

Coup dur pour le secteur automobile, puisque cette mesure comprend le crédit automobile. Elle est applicable à toutes les banques, qu’elles soient du secteur public ou privé. La Banque Centrale d’Algérie a toutefois apporté des précisions concernant les crédits consentis par un établissement financier à une entreprise dont il est actionnaire.

Cette mesure intervient alors que le gouvernement algérien a décidé de freiner les importations du pays et les investissements étrangers depuis quelques mois.

[Source : El Watan]

Voir aussi sur ce sujet : Révision de l’Article 104: les banques algériennes autorisées à prêter aux entreprises dont elles sont actionnaires, ANIMA, 6 Août 2009

Sur la réglementation des IDE : "Rétractation partielle du gouvernement algérien sur les 30%", ANIMA, 31 Juillet 2009 ; "Algérie : l'investissement direct étranger en question", ANIMA, 3 Juin 2009]

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA