Banque : HSBC reçoit un premier feu vert des autorités pour créer sa première filiale algérienne

27/06/2008
Source : Algerie-dz
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

L'arrivée du britannique sur le marché bancaire algérien, malgré des barrières règlementaires qui restent importantes, montre l'intérêt des opérateurs étrangers pour un secteur au potentiel énorme.


Selon Algerie-dz

"Doté d’un capital social de 2,5 milliards de dinars, minimum requis par la législation bancaire algérienne (ordonnance 03-11 relative à la monnaie et au crédit), HSBC Algérie s’engage, à s’en tenir à la stratégie soumise au Conseil de la monnaie et du crédit (CMC), de porter sa capitalisation à 3,671 milliards de dinars à sa troisième année de présence « active » sur le marché algérien. Autrement dit, après octroi de l’agrément. Il est utile de préciser, à ce propos, que l’autorisation de constitution est une première étape avant l’obtention de l’agrément. L’HSBC dispose ainsi de douze mois pour formuler sa demande d’agrément. En moyenne, soutiennent des experts financiers, il faut 18 mois pour obtenir un agrément de banque. L’intervention d’HSBC en Algérie à travers sa propre filiale est une marque de confiance au potentiel du marché bancaire national qui connaît une demande croissante en produits financiers tant pour le financement de l’investissement que pour les besoins des particuliers. (...)"

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA