Banque mondiale et Ligue arabe envisagent des actions concertées

10/03/2008
Source : Banque mondiale
Pays de destination(s) : Euromed
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Renforcer l’action de la Banque mondiale dans le monde arabe figure parmi les six thèmes stratégiques fixés pour l’institution par son président, Robert Zoellick, à la fin de l’année 2007.

Le renforcement des liens de partenariat pour le développement dans le monde arabe au centre de discussions entre la Banque mondiale et la Ligue arabe

Contacts:
À Washington : Dina Elnaggar – (202) 473-3245
Delnaggar@worldbank.org
Au Caire : Eman Wahby – (011) 202-2574-1670
Ewahby@worldbank.org

Le Caire, le 28 février 2008 — Juan Jose Daboub, directeur général de la Banque mondiale, a effectué hier une visite à la Ligue arabe pour une série d’entretiens avec un groupe de hauts responsables de cette organisation dirigé par Mervat Tallawy, coordinateur général du Sommet économique arabe, et Hisham Youssef, chef de cabinet du secrétaire général Amr Moussa.

« Il s’agit de ma première visite à la Ligue arabe, et je saisis cette occasion pour saluer le rôle joué par cette institution et ses membres afin de faire avancer bon nombre de dossiers à l’ordre du jour du développement économique et social du monde arabe », a-t-il déclaré. « Nos réunions d’aujourd’hui renforcent les liens entre nos deux institutions à ce qui constitue un moment charnière pour l’avenir de nombreux pays arabes. Nous avons à cœur d’explorer d’autres possibilités de coopérer sur la base de nos priorités communes et d’une manière qui aille dans le sens des objectifs de compétitivité économique et de développement social ».

Deux autres responsables de la Banque mondiale accompagnaient M. Daboub pour ces entretiens : Merza Hasan, qui représente un groupe de 13 pays (Bahreïn, Égypte, Émirats arabes unis, Iraq, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maldives, Oman, Qatar, Syrie et Yémen) au Conseil des administrateurs de la Banque, et Emmanuel Mbi, directeur des opérations pour l’Égypte, le Yémen et Djibouti.

Renforcer l’action du Groupe de la Banque mondiale dans le monde arabe figure parmi les six thèmes stratégiques fixés pour l’institution par son président, Robert Zoellick, à la fin de l’année dernière. La visite de M. Daboub dans la région marque le lancement de consultations plus approfondies avec les responsables gouvernementaux, ainsi que les composantes du secteur privé et de la société civile, sur ce que peut faire le Groupe de la Banque pour devenir à cet égard un partenaire de développement plus effectif en vue de répondre aux défis prioritaires et de favoriser un développement solidaire et durable dans les pays arabes.

« Nous avons discuté avec la Ligue arabe des priorités concernant, entre autres, l’éducation, la parité hommes-femmes, la création d’emplois pour une population croissante de jeunes dans les pays arabes, la gouvernance, l’intégration commerciale de ces pays, la gestion durable des ressources naturelles et, en particulier la pénurie d’eau », a déclaré M. Daboub, ajoutant en conclusion : « Telles sont les priorités qui se sont jusqu’ici dégagées dans nos échanges avec un certain nombre de partenaires arabes, et au niveau desquelles nous pouvons faire jouer notre savoir et nos ressources techniques pour aider à trouver des solutions pratiques et durables. »

« Nous sommes heureux de développer et renforcer les relations avec la Banque mondiale, et nous nous réjouissons à l’idée d’ouvrir une nouvelle ère de partenariat consolidé et généralisé avec elle », a pour sa part souligné Mme Tallawy.

Les hauts responsables de la Ligue arabe ont par ailleurs salué le fait que cette visite de M. Daboub intervient au bon moment, du fait qu’elle coïncide avec les préparatifs du prochain Sommet arabe économique, social et de développement, prévu pour la fin de cette année ou le début de l’année prochaine, et qu’elle se donne pour but de traiter des divers défis auxquels est aujourd’hui confronté le monde arabe pour son développement.

« Nous avons très à cœur et bon espoir, en fait, de coopérer avec la Banque mondiale, pour nous attaquer ensemble aux différents enjeux auxquels fait face le monde arabe », a ainsi déclaré M. Youssef. « Dans le même temps, nous aimerions tirer parti des connaissances approfondies de la Banque mondiale dans toute une série de domaines. »

Pour en savoir plus sur les activités du Groupe de la Banque mondiale dans la région MENA, veuillez visiter : www.banquemondiale.org/mena
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA