Bilan positif et perspectives optimistes pour le secteur financier en Tunisie

31/03/2009
Source : Jeune Afrique
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

Malgré la crise économique mondiale, les banques tunisiennes ne semblent pas affectées outre mesure et ont connu un exercice 2008 très satisfaisant.


Malgré la crise économique mondiale, les banques tunisiennes ne semblent pas affectées outre mesure et ont connu un exercice 2008 très satisfaisant. Selon le président directeur général d’Amen Bank, M. Ahmed El Karm, "l’année 2008 a été excellente pour le secteur financier tunisien, avec des taux de croissance à deux chiffres pour la plupart des banques". Le secteur bénéficie des réformes entreprises ces dernières années, en particulier la privatisation et l’assainissement des créances douteuses.

Dans le même temps, les banques ont consolidé leurs fonds propres en augmentant leur capital social. Comme l’explique l’hebdomadaire Jeune Afrique, "sur les onze banques cotées en Bourse, huit ont procédé à l’opération ou sont en voie de le faire à des niveaux divers. On peut citer notamment Amen Bank, dont le capital devra augmenter de 30 millions de dinars tunisiens [...]. La Banque nationale agricole a décidé, le 14 mars, de passer de 100 à 160 millions de dinars tunisiens d’ici à 2010 et l’Arab Tunisian Bank de 60 à 100 millions. D’autres banques ont déjà relevé leur capital, de 120 à 170 millions pour la Banque internationale arabe de Tunisie (Biat), de 75 à 90 millions pour la Banque de l’habitat, de 50 à 75 millions pour la Banque de Tunisie et de 100 à 150 millions pour Attijari Bank".

La concurrence est de plus en plus forte dans le secteur bancaire tunisien, avec l’arrivée de groupes étrangers : la Société générale a repris l’Union internationale des banques en 2002 ; la banque marocaine Attijariwafa a pris le contrôle en 2005 de la Banque du Sud ; et le groupe Caisse d’épargne a racheté 60 % de la Banque tuniso-koweïtienne en 2007. Un projet est en cours pour la création d’une banque tuniso-libyenne, avec le rapprochement de trois banques existantes.

La Tunisie est le pays le plus bancarisé du Maghreb, avec vingt-quatre établissements pour environ 10 millions d’habitants, et un réseau de plus de 1.200 agences, 1.300 guichets automatiques, 6 millions de comptes bancaires et plus de 2 millions de cartes de crédit. [Source : Jeune Afrique]
 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA