Cession partielle des intérêts de la société algérienne Sonatrach à l'algéro-tunisienne Numhyd

30/04/2008
Source : Agence de Presse Africaine
Pays de destination(s) : Algérie, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles

L'accord signé renforce le partenariat entre l'Algérie et la Tunisie dans le domaine de l'énergie, notamment dans le domaine de la recherche et de l'exploitation off-shore.

"La Sonatrach cède partiellement ses intérêts à une société algéro-tunisienne"

Par l’Agence de Presse Africaine

"Un accord de cession partielle des intérêts de la Sonatrach, la société algérienne des hydrocarbures sur le périmètre Hamra (Rhourd Nouss) au profit de l’Agence nationale de valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft) et la société mixte algéro-tunisienne Numhyd, a été signé à Alger, a appris mardi APA de source autorisée algérienne.

Cet accord, entre dans le cadre d’un partenariat entre les intérêts de la Sonatrach en Algérie et ceux de l’Entreprise tunisienne des activités pétrolières (Etap) en Tunisie, ajoute la même source. L’opération qui touche le domaine de la recherche et de l’exploitation, est un premier pas, puisqu’elle sera suivie prochainement par la signature à Tunis d’un autre accord de cession à Numhyd de 30% des intérêts de l’Etap, détenus dans le périmètre de recherche et d’exploitation nord des Chotts, situé dans le territoire tunisien, mitoyen à la frontière algéro-tunisienne.

La société Numhyd a été créée en partenariat mixte entre les sociétés nationales des hydrocarbures des deux pays en avril 2003, pour opérer en Tunisie et en Algérie dans les domaines de l’exploration et la production des hydrocarbures, rappelle-t-on. Un contrat de recherche et d’exploitation avec l’Etat tunisien, d’une part, et avec l’Etap et Numhyd, d’autre part, sur le périmètre Offshore de Kaboudia (sud du golfe de Hammamet en Tunisie) sera aussi paraphé.

Le Ministre algérien de l’Energie et des Mines, M. Chakib Khelil, a mis en relief cet accord qui "va renforcer davantage le partenariat dans le domaine de l’énergie entre l’Algérie et la Tunisie et contribuer à la diversification des partenariats et des investissements surtout dans le secteur prometteur de l’exploitation offshore".

Selon des sources algériennes, le premier forage sur le périmètre de Hamra à Rhourd Nouss (entre Illizi et Ouargla) est programmé pour fin 2008 pour un coût estimé à 10 millions de dollars. Quant au périmètre offshore de Kaboudia (Tunisie), les forages débuteront en fin 2009 pour un coût de 20 millions de dollars, explique-t-on."
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA