CHALLENGE - « Zéro déchet plastique en Méditerranée à l’horizon 2030 » : remise des prix à Viva Tech

16/05/2019
Pays de destination(s) : Euromed

Une appli pour booster le recyclage tout en créant des emplois au bénéfice de catégories vulnérables dans les villes de Méditerranée ? Un robot nettoyeur de déchets flottants et de nappes d’hydrocarbures ? Le mycélium comme alternative au polystyrène pour stopper l’invasion des microbilles plastiques sur nos plages ?


Ces trois solutions ont été distinguées par le jury du challenge « Zéro déchet plastique en Méditerranée en 2030 » et mises à l’honneur par la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d’Azur et le réseau ANIMA Investment Network lors du salon VivaTechnology 2019 à Paris.

 

Suite à l’appel à candidatures internationales, plus de 60 propositions en provenance de 11 pays ont été reçues et 15 projets ont réussi à franchir l’étape de la première sélection pour participer à un bootcamp les 23 et 24 avril 2019 à Marseille et thecamp.

 

A l’issue d’un débat animé, les 10 membres du jury ont choisi de placer sur le podium Iadys et son robot marin de surface made in Région Sud, MycoConcept, qui peaufine son projet de biomatériau en misant sur un approvisionnement 100% local, ainsi que LiveLoveRecycle, qui a permis de créer 420 emplois en collectant 30 tonnes de déchets en moins de 9 mois à Beyrouth, et qui compte sur le soutien de la Région et de son écosystème pour s’implanter en France en adaptant son application et son modèle de fonctionnement aux caractéristiques institutionnelles, économiques et sociales locales.

 

« Pour ce premier challenge lancé au réseau THE NEXT SOCIETY grâce à l’initiative de la Région Sud, les entrepreneurs de la Méditerranée ont prouvé que leurs solutions pouvaient facilement concurrencer leurs homologues européens : nous avons souvent été impressionnés par leur maturité et leurs stratégies de marché mûrement réfléchies. Nous nous réjouissons en particulier du prix spécial du jury, Live Love Recycle du Liban, qui allie technologie digitale et impact social et environnemental. Ce projet est particulièrement illustratif de cette nouvelle génération d’entrepreneurs méditerranéens et africains qui apporte des réponses innovantes et complémentaires aux efforts des pouvoirs publics pour répondre aux grands enjeux contemporains en matière de développement durable. »

  

Emmanuel Noutary,

Délégué général, ANIMA Investment Network et initiateur de THE NEXT SOCIETY

 

 

Parmi le jury on comptait également Nielsen Recycling, une entreprise tunisienne membre du Club THE NEXT SOCIETY qui conçoit et exporte dans une vingtaine de pays africains et européens un compacteur universel de déchets. Son PDG Mokhtar Zannad salue l’initiative de la Région sud, qui à travers ce challenge « réunit des acteurs du Nord et du Sud de la Méditerranée. N’oublions pas qu’il s’agit d’une mer quasiment fermée et qu’une bouteille jetée à Beyrouth peut se retrouver à Marseille en quelques semaines. Ce berceau de plusieurs de nos civilisations est aujourd’hui en danger. Il est temps de réagir avant qu'il y ait plus de plastique que de poissons. Ce genre de challenge et les projets neufs portés par de jeunes startuppers y contribue parfaitement ».

 

 

Retrouvez les 15 projets retenus et les experts associés à ce premier challenge

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA