Création du premier fonds carbone au Maroc

9/12/2008
Source : AFP
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles

Le Fonds capital carbone Maroc (FCCM) a vu le jour le 5 décembre 2008 à Rabat. Visant une dotation de 26,5 millions d'euros, il s'agit de la première société de crédits carbone sur le continent africain.

Le Fonds capital carbone Maroc (FCCM) a vu le jour le 5 décembre 2008 à Rabat. Visant une dotation de 26,5 millions d'euros, il s'agit de la première société de crédits carbone sur le continent africain. Ses actionnaires sont la Caisse de dépôts et de gestion du Maroc (CDG), la Caisse des dépôts et consignations  (CDC) et la Banque européenne d'investissement (BEI). Leurs engagements respectifs s'élèvent à 50%, 25% et 25%.

Le FCCM interviendra sur le marché des énergies renouvelables, dans la gestion des déchets, le boisement et le reboisement. Selon l’AFP, citant une source officielle de Rabat, le FCCM devrait accompagner "[...] les promoteurs marocains dans la réalisation de leurs projets", si ces derniers sont conformes au Mécanisme pour un développement propre (MDP) prévu par le protocole de Kyoto, adopté en 1997.

"Le marché des crédits carbone a été créé par le protocole de Kyoto, qui oblige les pays développés à réduire de 5,2% d'ici à 2012 (par rapport à 1990) leurs gaz à effet de serre tenus pour principaux responsables du réchauffement de la planète. Le mécanisme dit de développement propre du Protocole autorise une entreprise d'un pays industrialisé à engranger des crédits en investissant dans des projets qui réduisent les émissions de CO2 dans les pays en développement. "
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA