De nouveaux indices sur l’existence de gisements d’or découverts en Algérie

24/12/2008
Source : Romandie (Suisse)
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles, Verre, ciment, minéraux, bois, papier

Ces derniers ont été décelés au sud-est de Tindouf, près de la frontière avec le Maroc, après des travaux d’exploration effectués par le groupe pétrolier algérien Sonatrach et des firmes étrangères.

Ces derniers ont été décelés au sud-est de Tindouf, près de la frontière avec le Maroc, après des travaux d’exploration effectués par le groupe pétrolier algérien Sonatrach et des firmes étrangères.

Selon Romandie, citant le ministère algérien de l'Energie et des mines, des localités situées au sud-est de Tindouf "ont fait l'objet de fouilles ayant mené à ces indices, suscitant un grand intérêt de la part des opérateurs étrangers qui ont déjà visité la région".

Si aucun détail n’a été communiqué concernant l’importance de ces éventuels gisements, la direction des Mines de Tindouf semblait pourtant indiquer, selon Romandie "qu’un opérateur étranger avait d’ores et déjà obtenu un acte d'exploitation de gisements d'or de la part du ministère de l'Energie et des mines".

Les gisements sur lesquels lorgnent les opérateurs étrangers sont ceux de "Ghar Djebilet" et "Mechri Abdelaziz".

Les exportations d’hydrocarbures devraient en 2008, d’après les prévisions officielles, rapporter à l’Algérie la somme de 76 milliards de dollars. A titre de comparaison, en 2007, les recettes d'exportations d'hydrocarbures s'étaient élevées à 59,3 milliards de dollars. L'exercice 2008 aura donc permis à l'Algérie d'engranger une hausse d'environ 30% de ses revenus pétroliers et gaziers.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA