Des indications sur le plan de privatisation de Royal Air Maroc

17/12/2008
Source : Afrik.com
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Matériels aéronautiques, navals, ferroviaires

Le capital de la compagnie aérienne nationale du Maroc devrait être ouvert à un partenaire stratégique, une ouverture de capital qui ne devrait pas se faire par voie d'une introduction en bourse.

Le capital de la compagnie aérienne nationale du Maroc devrait être ouvert à un partenaire stratégique, une ouverture de capital qui ne devrait pas se faire par voie d'une introduction en bourse.

Selon Afrik.com, citant L'Economiste, "Il s’agira de céder 30 à 40% du capital à l’une des quatre grandes compagnies [suviantes] : Air France-KLM, Lufthansa, British Airways ou Emirates".

Ces compagnies aériennes opèrent dans la même zone géographique que Royal Air Maroc (RAM). Elles pourraient ainsi étoffer leur couverture géographique, en Afrique et au Moyen-Orient. Cette ouverture de capital n'aura toutefois aucune incidence sur le statut de l'Etat qui demeurera l’actionnaire majoritaire de la RAM.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA