Deux groupes d'investisseurs convoitent la concession pour le futur port en eaux profondes d'Enfidha

8/06/2009
Source : Forbes
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

En dépit d'un contexte international et régional difficile, les investisseurs internationaux ont répondu présent pour réaliser ce grand projet dont les travaux devaient commencer fin 2009.


En dépit d'un contexte international et régional difficile, les investisseurs internationaux ont répondu présent pour réaliser ce grand projet dont les travaux devaient commencer fin 2009.

Les investisseurs dans la shortlist sont d'une part le consortium Al Mal- Hutchinson Port, et d'autre part la plus importante société d'ingéniérie canadienne SNC Lavalin. Al Mal Investment Compagny KSC est une filiale du conglomérat saoudien propriété de la famille Kharafi, tandis qu'Hutchison Port compte parmi les leaders mondiaux de la gestion de terminaux portuaires à conteneurs.

La licence pour la réalisation sous le régime de la concession (full BOT) du port d'Enfidha implique des investissements cumulés sur plusieurs phases de près de 1,4 milliards d'euros.

L'emplacement du futur port est situé à environ 130 km (80 miles) au sud de Tunis. Il aurait une capacité de 5 millions de conteneurs par an.

Pour plus d'information, consulter le site internet officiel du projet.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA