DIASPORA - ANIMA et ses partenaires lancent le projet DiafrikInvest

8/02/2017
Pays de destination(s) : Europe, Maroc, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

ANIMA et ses partenaires sont heureux de lancer le projet DiafrikInvest. Durant 3 ans, une quarantaine d’opérations pour les entrepreneurs locaux et de la diaspora, les business angels et les institutions du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie seront réalisées.


Par le soutien à l’entrepreneuriat, l’appui aux initiatives de développement local ou à l’investissement, DiafrikInvest entend renforcer durablement l’engagement des hauts potentiels et des entrepreneurs des diasporas marocaine, tunisienne et sénégalaise dans la création d'initiatives à fort impact local. Il vise également à accompagner les trois pays dans le développement de nouvelles stratégies à destination des diasporas économiques.

Financé, pour un montant de 2 millions d'euros, par l'Union européenne à travers la Direction générale du développement et de la coopération, le projet est mis en œuvre dans le cadre du Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement (Processus de Rabat).

 

Trois piliers d’activités

Dans un premier temps, 45 hauts potentiels, 50 réseaux et 50 entrepreneurs des diasporas en Europe et au Maghreb seront identifiés dans les secteurs prioritaires pour le développement de leurs pays d’origine tels que l’environnement, les technologies vertes, la santé, l’éducation et l’agroalimentaire. Ils seront associés à un travail de concertation, avec les institutions nationales et les agences d’appui aux entreprises, sur les freins à lever pour optimiser les relations d’affaires transnationale et l’adoption de stratégies ciblant la diaspora.

De nombreuses actions - comme le coaching de 120 porteurs de projet des diasporas qui bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pour la création d’entreprise dans leurs pays d’origine - viendront ensuite aider au renforcement des capacités des entrepreneurs locaux et de la diaspora au service du développement local.

Par ailleurs, des véhicules financiers adaptés aux modes d’engagement de la diaspora permettront de renforcer l’investissement productif : sélection et promotion de projets sur une plateforme de crowdfunding ciblant des investisseurs des diasporas pour les amener vers le financement ou encore formation des entrepreneurs au pitching de projet en prévision de leur participation à des « Investment academies » au cours desquelles ils rencontreront en Afrique et en Europe des investisseurs et Business angels.

 

Un consortium constitué de six partenaires 

ANIMA coordonne le projet dans le cadre d’un consortium constitué de six partenaires : l’Agence pour la Coopération Internationale et le développement local en Méditerranée (ACIM) ; l’Association pour le Développement de l’Enseignement et des Recherches (ADER) Méditerranée ; Start-up Maroc ; la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) ; le Centre des jeunes dirigeants du Sénégal (CJD Sénégal) et AM BE KOUN. L’Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI) est également associée au projet.

 

Le lancement aura lieu à la Villa Méditerranée, à Marseille, lors d’une conférence publique le 15 février 2017, de 9h à 14h.

Deux temps forts marqueront l’évènement de lancement : « Les enjeux de la mobilisation des talents biculturels » et « Expériences et ambitions pour le projet Diafrik Invest ». Les échanges réuniront des représentants du secteur privé, des institutions publiques ainsi que de la société civile, et seront suivis d'un cocktail déjeunatoire.

Pour participer à la conférence, inscrivez-vous à ce lien

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA