DIASPORA – Nouvelle étude sur le potentiel des marocains résidant dans les pays de l’OCDE

28/02/2017
Source : Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Intitulée « Talents à l’étranger : Une revue des émigrés marocains », cette nouvelle étude présente une analyse sur la place des expatriés marocains sur le marché du travail ou leur contribution au développement économique et social.


Reposant sur de nombreuses données sociodémographiques inédites, elle est le fruit d’une collaboration entre le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MCMREAM), l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) et Expertise France, en charge de la mise en œuvre du projet SHARAKA.

 

Bien qu’une majorité des Marocains à l’étranger occupent principalement des emplois peu qualifiés, l’étude montre qu’une proportion importante de cette diaspora dispose d’un profil de spécialistes qualifiés.

 

Le potentiel de retour au Maroc des expatriés est jugé considérable, en particulier chez les femmes et les jeunes. Beaucoup de ceux qui s’y réinstallent deviennent entrepreneur : la part des entrepreneurs chez les expatriés qui reviennent est deux fois supérieure à celle de la population globale.

 

La diaspora marocaine dans les pays de l’OCDE représente donc un potentiel important en termes compétence ou de développement économique et social et nécessite à ce titre un accompagnement spécifique selon ses besoins et ses aspirations. C’est sur ces sujets, et notamment l’accompagnement des entrepreneurs de la diaspora, que le projet DiafrikInvest récemment initié par ANIMA et ses partenaires va travailler pendant 3 ans.

 

Pour en savoir plus sur l’étude:

  • Visitez le site de la Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc.
  • Lire l’étude sur le site de l'OCDE.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA