Dix banques prennent des engagements concrets pour la Méditerranée

3/02/2009
Source : Aujourd'hui le Maroc
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

10 institutions financières des deux rives de la Méditerranée ont signé le 30 janvier un protocole d'accord pour la mise en oeuvre de 20 projets concrets dans le sillon de l'UPM.

10 institutions financières des deux rives de la Méditerranée ont signé le 30 janvier 2009 à Paris un protocole d'accord pour la mise en oeuvre de 20 projets concrets dans le sillon de  l'Union pour la Méditerranée (UPM).

Selon Aujourd'hui le Maroc, il s'agit, à travers ces projets, de "[...] faciliter l’épargne des migrants, d’abaisser le coût des transferts, de favoriser le financement des PME et des infrastructures." Les banques concernées, dont trois institutions marocaines (Al Amana, Attijariwafa bank et le CIH) souhaitent, d'après le communiqué de presse publié à l'issu de la réunion, "[...] rendre l’UPM tangible auprès de larges populations de cette zone, [et] apporter [leur] concours au développement économique de la rive Sud de la Méditerranée [...]."

Les autres banques concernées sont la Confédération espagnole des caisses d’épargne (CECA), Fransabank (Liban), le Groupe Caisse d’Epargne (France), Intesa Sanpaolo (Italie), Bank of Alexandria, l'Agence française de développement (AFD) et la Banque européenne d’investissement (BEI). La Banque africaine de développement (BAD) vient quant à elle de se joindre au groupe.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA