Egypte et Algérie, nouveaux grands émergents du continent africain ?

17/06/2009
Source : Tout sur l'Algérie
Pays de destination(s) : Algérie, Egypte
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié, Banque, assurance, autre services financiers

Pour la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, l'Algérie et l'Egypte figurent parmi les 4 premières économies émergentes en Afrique, aux côtés de l'Afrique du Sud et du Nigéria.

 


Pour la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement, l'Algérie et l'Egypte figurent parmi les 4 premières économies émergentes en Afrique, aux côtés de l'Afrique du Sud et du Nigéria. Rendu public lors du Forum économique mondial sur l'Afrique (10 au 12 juin dernier au Cap) le rapport a proposé la création de l'équivalent africain des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), les SANE (South Africa, Algeria, Nigeria et Egypt).

Selon le rapport, cité par Tout sur l’Algérie, les SANE attirent près de la moitié des investissements directs étrangers destinés au continent noir, ce qui en font des pôles d'attractivité suffisamment solides pour passer le cap de la crise sans trop de casse. En outre, ces nouveaux émergents abritent déjà 70% des plus grandes entreprises africaines ainsi que les 50 premières banques d'Afrique.

Si l’Algérie reste relativement protégée contre les risques systémiques du fait de son système bancaire peu connecté aux flux internationaux, la réforme du système financier gagnerait à être poursuivie, notamment pour introduire plus de transparence et de flexibilité dans le fonctionnement des banques et des organismes de crédit.

Plus généralement, les deux institutions financières appellent les pays de l'ensemble du continent africain à moderniser leurs infrastructures et à démocratiser l’accès aux services financiers à destination des PME africaines.
 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA