EGYPTE - La nouvelle loi sur l'investissement devrait stimuler les IDE

12/07/2017
Source : ahramonline
Pays de destination(s) : Egypte
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi a ratifié le 2 juin 2017 une loi qui devrait réduire les formalités administratives pour les nouveaux investissements en Egypte tout en fournissant davantage d'incitations. 


Fin juin, les règlements d'application ont ensuite été soumis au Cabinet par Sahar Nasr, la Ministre de l'investissement et de la coopération internationale.

 

Grâce à cette loi, les procédures d'approbation des investissements sont considérablement raccourcies : alors qu'elles pouvaient prendre 3 mois par le passé, elles devraient maintenant être traitées dans un délai d'un jour ouvrable.

 

La nouvelle loi inclut également des garanties qui engagent l'Etat égyptien à traiter les investisseurs étrangers de la même façon que les investisseurs domestiques.

 

De nombreuses incitations sont introduites : un crédit d'impôt de 50% pour les investissements faits dans les zones les moins développées et une aide du gouvernement pour les coûts de connexion aux réseaux, des zones franches privées où les entreprises sont exemptées de taxes et de frais de douane, une réduction de 50% sur l'achat de terrains pour les projets dont la production démarre sous 2 ans, etc.

 

Enfin, les investisseurs bénéficieront de plus de souplesse pour importer ou exporter les matières premières, les équipements industriels, les pièces de rechange et les moyens de transport nécessaires à la réalisation de leur projet. Un centre de services aux investisseurs est également créé afin d'offrir un appui à la réalisation des projets.

 

Grâce à toutes ces dispositions, la nouvelle loi devrait améliorer significativement le climat des affaires en Egypte.  D'après Sahar Nasr, l'Égypte a déjà reçu 6,8 milliards de dollars d'investissements directs étrangers (IDE) au cours des 4 premiers mois de 2017.

 

Les bons chiffres du pays dans le World Investment Report 2017 de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement) rendu public le 7 juin 2017 confirment l'élan très positif du pays en enregistrant une augmentation de 17% des flux entrants d’IDE.

 

Source : ahramonline (en anglais)

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA