FINANCE - Les banques turques doivent chercher une croissance durable et saine de leur bilan

31/05/2016
Source : Hurriyet Daily News
Pays de destination(s) : Turquie
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

Le vice Premier Ministre Mehmet Şimşek a rappelé le 27 mai dernier l'importance de trouver de nouvelles sources durables de croissance pour le secteur bancaire.


L'activité des banques turques a connu une forte croissance en 2015, à 17,5%, soit 3,4 poits de plus qu'en 2014. Cependant, le crédit a augmenté plus rapidement (19,5% en 2015) allant jusqu'à atteindre 63% de leur bilan en mars 2016 (TCMB). Les défauts de paiement restent faibles, à 3,3% des prêts au 1er trimestre 2016 (soit un niveau comparable à l'Allemagne), mais ont atteint leur plus haut niveau depuis 2011.

 

Le vice Premier Ministre a déclaré nécessaire d'éviter une surchauffe et de diversifier le bilan des banques. A l'inverse, les représentants du secteur souhaitent éviter un ralentissement et appellent à un accroissement des fonds propres afin de continuer à proposer des prêts, donc à un assouplissement des règles de l'autorité financière, le BDDK.

La parité lire/dollar US inquiète également les banques, puisque la dégradation de la lire a renchéri le coût des prêts libellés en dollars.

 

Pour en savoir plus, lire l'article sur Hurriyet Daily News

Données TCMB ici

Synthèse ANIMA

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA