Frappée de plein fouet par le ralentissement international, l'économie israélienne fait face à de nouveaux défis

30/06/2009
Source : IsraelValley
Pays de destination(s) : Israël
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Selon l’OCDE, l’économie israélienne devrait connaître une période de longue récession. La chute des exportations et le ralentissement économique mondial grèvent fortement le dynamisme du pays.


Selon l’OCDE, l’économie israélienne devrait connaître une période de longue récession. La chute des exportations et le ralentissement économique mondial grèvent fortement le dynamisme du pays. Les experts de l’OCDE estiment que le PIB israélien diminuera de 2% en 2009. Le reprise n'interviendrait qu'en 2010, avec une croissance du PIB de 0,2%.

La forte dépendance de l'état Hébreu aux exportations hi-tech et à la demande internationale explique de fort repli.  Selon Israel Valley « L’OCDE estime que les exportations israéliennes vont reculer de 25,2% en 2009 avant de rebondir à +2,6% en 2010. Quant à l’inflation, elle sera de 2,6% en 2009 pour retomber à 1,1% en 2010 ».

Les armes anti-crises existent cependant, à commencer par les nombreux crédits accordés par le gouvernement à la R&D et en soutien de l'industrie hi-tech. En continuant d'investir dans l'avenir, le pays se projette déjà dans l'après-crise et entend bien reprendre la main sur plusieurs secteurs clés, aujourd'hui malmenés par la conjoncture.

Source : [IsraelValley]

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA