IDE : bon cru pour le Maghreb en 2008

30/04/2009
Source : African Manager
Pays de destination(s) : Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Nouveau rapport du Financial Times sur les investissements internationaux. Selon le journal de la City, les cinq pays africains qui ont attiré le plus d’IDE en 2008 sont l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte, l’Algérie, et la Tunisie.


Nouveau rapport du Financial Times sur les investissements internationaux. Selon le journal de la City, les cinq pays africains qui ont attiré le plus d’IDE en 2008 sont l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte, l’Algérie, et la Tunisie.

La Libye figure parmi les cinq premiers pays africains en termes de flux de capitaux, le Nigéria arrivant en tête. En Afrique subsaharienne, l'Ouganda, le Mozambique et le Ghana ont enregistré la croissance la plus rapide du nombre d'IDE. Le stock des projets de développement financés par l'investissement étranger a augmenté de 50% en 2008, contre 25% pour les pays développés. [Source : African Manager]

Au Maghreb, la Libye apparaît comme étant la première destination des investisseurs étrangers. Les IDE y ont atteint 3,24 milliards d’euros en 2008, contre 2 milliards d’euros pour l'Algérie (un chiffre toutefois en hausse par rapport à 2007), 1,86 milliards d’euros pour la Tunisie, et 1,74 milliard d’euros pour le Maroc, en léger recul.

Forte de réserves de change considérables, Tripoli aura placé d'énormes quantités d'argent hors de son territoire en 2008, investissant près de 65 milliards de dinars libyens à l'étranger, soit l'équivalent d'environ 37 milliards d'euros. [Source : Development Export Consulting]

 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA