INVESTISSEMENT - Le Maroc et l'Egypte dans le trio de tête des destinations d'IDE en Afrique

20/05/2016
Source : L'Economiste
Pays de destination(s) : Egypte, Maroc

EY a dévoilé le 10 mai dernier son rapport 2016 sur l'attractivité de l'Afrique, en se basant sur ses observations de croissance et d'investissements entre 2007 à 2015.


Sur la période, l'Egypte a accueilli le plus d'IDE, avec un total de 100,5 Mds $. Le Maroc et l'Egypte arrivent respectivement en 2ème et 3ème positions des destinations les plus attractives du baromètre EY, après l'Afrique du Sud. Les IDE sur le continent affichent une hausse à moyen terme, malgré un contexte global défavorable, avec une croissance de 7% en nombre de projets en 2015. Après une période morose, l'année 2014 a été faste, avec 88 Mds$ investis contre en moyenne 68 Mds entre 2010 et 2014.

 

Entre 2007 et 2015, les IDE se sont chiffrés à 46,9Mds $ au Maroc, ce qui en fait la 5ème destination du continent après l'Egypte, le Nigeria, l'Angola et l'Afrique du Sud. Malgré une baisse constatée sur l'année 2015, les IDE vers le royaume devraient se poursuivre en raison de la stabilité du pays et de sa croissance, comme le souligne Moody's.

 

EY remarque que les investissements vers l'Afrique du Sud, le Kenya et le Maroc sont plus diversifiés et s'orientent vers les services et l'industrie, ces trois pays devenant des hubs au niveau régional. Les pays d'Afrique du Nord, malgré la pression macroéconomique, bénéficient de bonnes infrastructures et dans le cas de l'Egypte et de l'Algérie, d'importantes ressources, en premier lieu d'hydrocarbures.

 

Le rapport comporte un baromètre d'attractivité sur deux dimensions générales, la résilience macroéconomique et la taille du marché des IDE. Au classement, le Maroc et l'Egypte suivent l'Afrique du Sud. La Tunisie et l'Algérie sont respectivement 8ème et 16ème.

 

Pour en savoir plus, lire l'article sur L'Economiste

Lien vers le rapport EY (en anglais)

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA