Israël invité à rejoindre le centre de développement de l'OCDE

3/04/2008
Source : Israel Valley
Pays de destination(s) : Israël
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Il s'agit d'un pas supplémentaire en direction d'une adhésion pleine.

Israël vient d’être invité à rejoindre le cercle fermé des membres du centre de développement de l’OCDE

Par Maxime Perez, Israel Valley

En étant officiellement intégré à son centre de développement, l’Etat hébreu effectue un nouveau pas significatif en direction de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques.

S’il ne s’agit pas encore d’une véritable adhésion, cela y ressemble singulièrement.

En compagnie du Vietnam et de l’Egypte, l’Etat d’Israël vient d’être invité à rejoindre le cercle très fermé des membres du centre de développement de l’OCDE, lequel compte désormais 32 pays.

Plus que symbolique, ce geste de l’OCDE doit avant tout être interprété comme un gage de confiance à l’endroit d’Israël. Poursuivant sa politique d’ouverture, l’organisation de coopération et de développement économiques semble ainsi vouloir accélérer le processus d’adhésion d’un certain nombre de pays, pour lesquels des négociations avaient d’ailleurs été entamées à Paris en mai 2007.

A l’époque, Stanley Fisher, le gouverneur de la Banque d’Israël, avait reçu l’assurance que son pays se verrait rapidement intégré à l’organisation s’il remplissait les normes en vigueur. Pour l’heure, l’OCDE s’attelle donc à tester la solidité des politiques économiques et financières d’Israël.

Oded Barok, Directeur des relations internationales au sein du Ministère israélien des Finances, ne cache pas sa satisfaction. Interrogé par le Jerusalem Post, il déclare : « Faire partie de ce centre renforce notre statut de nation contribuant aux efforts internationaux qui visent à améliorer le niveau de vie des pays développés ».

Créé en 1962, le centre de développement de l’OCDE se veut avant tout être un lieu d’échanges et de comparaison entre pays membres. Il dispose d’une approche pragmatique consistant à prôner, pour chaque pays, la mise en place de politiques économiques ayant fait leurs preuves ailleurs, dans des situations similaires.

Le centre de développement publie ainsi régulièrement rapports et analyses dans les domaines de la concurrence, la croissance économique, la répartition des revenus, la réglementation, la taxation, des politiques conjoncturelles et l’endettement.

En l’intégrant, Israël aura notamment l’opportunité de participer pleinement à un vaste programme d’études de deux ans, qui devraient s’achever en 2010 et permettre à l’OCDE de poursuivre son élargissement à l’Asie du sud-est.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA