La capitale aura son Central Business District: un projet 100% algérien

12/08/2008
Source : presse-dz.com
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

Le groupe algérien Arcofina travaille depuis 2006 à l'aménagement d'un quartier d'affaires le long de la baie d’Alger, qui comprendra aussi un centre commercial et une marina.

Alger Medina 2,5 milliards d'euros pour le premier business district de la capitale

par Le Maghreb, trouvé sur presse-dz.com

Les grandes lignes d’un des plus grands projets d’aménagement de la baie d’Alger commencent à se concrétiser. Il s’agit d’Alger Médina, un modèle d’urbanisation moderne du genre, s’étalant sur 108 ha, de l’hôtel Hilton à l’embouchure de l’oued El Harrach.

Ce mégaprojet, dont les travaux de terrassement et de VRD ont démarré en décembre 2006, livrera trois de ces principaux modules (le pôle commercial, le district d’affaires appelé à remplacer celui d’Alger-Centre et la Marina) d’ici la fin 2010.

Toutes les formalités administratives, qui ont nécessité plus de trois années de démarches (autorisation du conseil national de l’investissement, permis de lotir, etc.) ont été accomplies. Le futur pôle commercial et financier sera implanté sur la baie d'Alger, à Mohammadia.

Le projet immobilier initié par le groupe privé Arcofina de l'homme d'affaires Abdelouahab Rahim, a commencé en 2001 avec l'acquisition de l'hôtel Hilton puis la construction sur le même site d'Algeria Business Center, la première tour d'affaires moderne de la capitale.

Les sièges de plusieurs sociétés et banques étrangères sont implantés à l'intérieur de ce bâtiment intelligent d'une quinzaine d'étages. Le projet du business district comprend en tout trois nouvelles tours de bureaux, trois tours flats hôtels, des hôtels 4 étoiles, des appartements, des bureaux, une marina et un hypermarché Carrefour.

Le centre commercial actuellement en construction devrait être ouvert au public fin 2008. L'ensemble immobilier constitue un investissement total de 2,5 milliards d'euros sur quinze ans, selon le groupe Arcofina. Ce projet est le premier du genre en Algérie lancé par un groupe privé à capitaux algériens.

Outre l'immobilier, l'hôtellerie et la grande distribution, le groupe Arcofina, qui emploie 2000 personnes, est présent dans les assurances avec l'Algérienne des assurances (2A), la restauration d'entreprises et le dessalement de l'eau de mer.

Les Algérois et, plus largement encore, les visiteurs d’Alger, trouveront dans ce nouveau pôle urbain toutes les commodités et tous les plaisirs de la vie que ne peuvent plus leur assurer les quartiers centraux de la capitale, arrivés à saturation.

Outre le business district ultramoderne qui prendra le relais du centre actuel d’Alger, ils y trouveront des infrastructures destinées à la promenade et au sport (plus de 20 km d’allées piétonnières et de footing sont prévus).

Ils y trouveront également des espaces de shopping, avec notamment de grandes surfaces comme le supermarché Carrefour, une chaîne de grands magasins susceptibles d’offrir une panoplie de plus de 100 000 produits et une très large gamme de loisirs. Près de 4000 places de parkings seront offertes quotidiennement aux visiteurs.

Le million de m2 de bureaux répartis dans des « bâtiments intelligents », dont certains atteindront cinquante étages, permettront à de nombreuses sociétés, notamment étrangères, de s’installer et de créer un environnement favorable aux affaires.

Lotfi C.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA