La finance islamique se diffuse au Maghreb, et bientôt en Europe peut être grâce aux diasporas

31/07/2009
Source : African Manager
Pays de destination(s) : Euromed, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

Le groupe bancaire Al Baraka, qui se développe depuis 30 ans dans le monde arabe et musulman, affirme son identité de marque et prépare son implantation  en France.


Le groupe bancaire Al Baraka, qui se développe depuis 30  ans dans le monde arabe et musulman, affirme son identité de marque et prépare son implantation  en France. À partir du 1er janvier 2010 par exemple, la banque Beit Ettamouil Saoudi Tounsi, plus connue sous le nom BEST Bank s’appellera désormais Banque Al Baraka Tunisie.

Créée en 1983, et fondée sur le principe d’un double partenariat, la Best-Bank est filiale à près de 80% d’Al Baraka Banking Group (ABG), basé à Manama au Bahreïn, et dominé par Dallah al Baraka Group, propriété du milliardaire saoudien Saleh Abdullah Kamel et sa famille. Les 20% restants du capital de la banque sont détenus par l’Etat tunisien. La banque dispose actuellement d’un réseau de 8 agences dans les villes de Tunis, Benarous, Manouba, Sousse, et Sfax.

Outre le financement de l’investissement, la banque offre également tous les services bancaires courants (comptes de dépôts, virements locaux et internationaux, payements électroniques, opérations liées au commerce extérieur, e-banking….) destinés à la clientèle privée et corporate à l’image des autres banques de la place.

La nouvelle appellation de la filiale tunisienne s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale adoptée par Al Baraka Banking Group (ABG), dans le but d’unifier l’identité commerciale de son réseau bancaire international implanté dans 11 pays (Algérie, Bahreïn, Egypte, Jordanie, Liban, Pakistan, Afrique du Sud, Syrie, Soudan, Tunisie et Turquie).

Toujours dans une perspective de conquête, le groupe espère pénétrer le marché français. Selon des informations diffusées par le site Internet de RIBH, un portail de promotion de la finance islamique : "Nombre de banques islamiques ont déjà demandé des autorisations d’exercer sur le territoire français, et des produits financiers islamiques devraient être introduits sur le marché français avant la fin de l’année." Selon les responsables du groupe Al Baraka, la clientèle ciblée serait les Maghrébins résidant en France.

La Conférence Euromoney sur la Finance Islamique, qui devrait se tenir à Paris en présence de la ministre de l’économie et des finances, Christine Lagarde, les 29-30 septembre 2009 à l'hôtel Le Bristol, pourrait être l'occasion de nouvelles annonces.

Source : [African Manager]

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA