La Tunisie devrait devenir une plateforme multimodale centrale en Méditerranée

16/09/2008
Source : webmanagercenter
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

La construction du port en eau profondes de la région d’Enfidha, dans le centre-Est de la Tunisie, devrait commencer au premier semestre 2009.

Les caractéristiques techniques du projet de port en eaux profondes de la région d’Enfidha, dont les travaux de réalisation doivent démarrer dès 2009, ont été présentées lundi à Gammarth à plusieurs investisseurs candidats : 4 occidentaux (Canada, Danemark, Italie et Portugal) et deux provenant des pays du Golfe, dont Dubaï Ports World, un spécialiste de la gestion des ports.

Le partenariat public-privé prendra la forme d'un contrat BOT estimé à 1400 millions d'euros, impliquant la cession par l’Etat tunisien à l'investisseur de 1.200 hectares extensibles pour la réalisation du port en plus de 2.000 hectares destinés à abriter une zone logistique. L'investisseur devra verser à l'Etat tunisien deux types de redevances : la première, fixée par mètre carré, la seconde en fonction du trafic du port.

L'impact environnemental des infrastructures à créer a été dûment évalué, amenant les concepteurs du projet à envisager la construction de deux barrages protégeant la zone d'Enfidha contre les inondations et à élaborer un plan d’action contre l’érosion marine.

Selon webmanagercenter:

"Ce vaste projet constitue une véritable opportunité pour l'Afrique du Nord et l'espace méditerranéen. IL favorisera en effet une meilleure desserte du marché tunisien et une hausse importante du trafic. En outre, il permettra d'augmenter les capacités du parc portuaire méditerranéen, à ce jour insuffisantes , au vu du trafic généré par la position stratégique de la Méditerranée centrale : véritable carrefour maritime (entre les bassins occidental et oriental de la Méditerranée), aérien (avec le futur aéroport d'Enfidha), routier (avec l'axe autoroutier Bizerte-Sfax), et ferroviaire (Tunis-Gabès)."

Les offres finales des investisseurs sont attendues le 25 décembre 2008. Le nom du candidat retenu sera publié d'ici à mars 2009.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA