La Tunisie envisage d'adapter sa législation foncière pour permettre aux étrangers de devenir propriétaires

29/09/2008
Source : Le Quotidien tunisien
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

Les autorités tunisiennes pourraient légaliser la propriété immobilière pour les étrangers afin de pouvoir faire face à l'importante offre immobilière que le pays sera en mesure d'assurer dans un futur proche.

Le marché de l’immobilier tunisien est actuellement en plein boom. D’importants projets, dont certains visent clairement une clientèle étrangère fortunée, sont déjà en cours et une décision du gouvernement pourrait soutenir cette tendance.

Aujourd’hui, 80% des Tunisiens sont propriétaires de leur logement. Le pays a vu se multiplier  les promoteurs immobiliers. Et le nombre de projets en cours de réalisation devrait aboutir à une surcapacité de l’offre. Les autorités souhaitent donc autoriser la propriété immobilière pour les étrangers, afin d'accroître la demande et garantir la viabilité des grands projets en cours.

Selon Le Quotidien tunisien:

"Le groupe émirati Sama Dubaï, qui vient de réviser à la hausse ses estimations relatives au coût du mégaprojet immobilier qu’il compte lancer sur les berges du lac sud de Tunis, affirme désormais que la future "Porte de la Méditerranée", telle qu'elle a été baptisée, s'étalera sur 1.000 hectares et coûtera 25 milliards de dinars. La Porte de la Méditerranée, qui représente le plus gros investissement direct étranger jamais réalisé en Tunisie, aura un impact positif sur la croissance économique du pays estimé à 0,6 point de plus par an. Le gouvernement tunisien table surtout sur la création de quelque 350.000 emplois une fois le projet finalisé et environ 50.000 emplois durant l'ensemble de la phase de construction."

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA