La Tunisie et le Maroc peu affectés par la crise

10/04/2009
Source : Les Echos
Pays de destination(s) : Maroc, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Parmi les principaux partenaires commerciaux des entreprises françaises, les pays d'Afrique du Nord apparaissent relativement épargnés par la crise, selon l'analyse de l'assureur-crédit français Coface.


Spécialisée dans l’analyse de risques, la Compagnie Française d’Assurance pour le Commerce Extérieur (Coface) souligne que parmi les principaux partenaires commerciaux des entreprises françaises, les pays d'Afrique du Nord apparaissent relativement épargnés par la crise. "La Tunisie et le Maroc possèdent une économie diversifiée, et un système bancaire peu exposé aux actifs toxiques".

L'assureur-crédit français n’observe pas de détérioration du comportement de paiement des entreprises. "Les pays pétroliers d'Afrique du Nord et le Moyen Orient ont, eux, abordé la crise avec une situation financière renforcée (provenant du boom pétrolier des années 2003-2008), dont toute la région a bénéficié".
 
Dans son système de notation, la Coface maintient l’évaluation de l'Afrique du Nord, du Moyen-Orient ainsi que celle de la Chine, de l'Inde, et du Brésil. Plusieurs pays européens sont déclassés, à commencer par la France qui voit sa note passer de A1 à A2, tout comme l’Allemagne, la Belgique et la Norvège. D’autres pays voient leurs notes s’établir au niveau A3, tels que le Royaume-Uni, l'Espagne, la Grèce, l'Irlande et le Portugal. Quant à la Russie, c’est le pays le plus touché par la crise, avec une note portée à C. Selon le président de Coface, M. François David, le pic de la crise devrait être atteint au premier semestre 2009. [Source : Les Echos]
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA