L'Algérie fait de plus en plus appel aux capitaux arabes

6/08/2008
Source : Algerie-dz
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Les investisseurs égyptiens viennent en tête, suivis par les émiratis et les koweïtiens. Environ 7,9 milliards d'USD d'investissements arabes ont été injecté en Algérie entre 2001 et 2007. 


Par Algerie-dz

Les données du CNIS précisent que le volume des échanges entre l’Algérie et les pays arabes hors les pays du Maghreb (UMA) est passé, quant à lui, de 573 millions de dollars à 415 millions durant les deux périodes considérées. A ce rythme, le volume des échanges de notre pays avec l’ensemble des pays arabes atteindrait plus de 2,5 milliards de dollars d’ici à la fin de 2008. Cette tendance haussière atteindrait son plus haut niveau dans les prochaines années avec l’adhésion de l’Algérie à la zone arabe de libre-échange. Dix-sept pays ont d’ores et déjà paraphé la convention pour la naissance de cet espace arabo-arabe, alors que l’Algérie tarde à le faire en raison de la question des règles d’origine qui constitue un sérieux facteur de blocage sur lequel divergent toujours les membres de la Ligue arabe. Il convient de noter que les Arabes viennent en tête de liste des pays investisseurs en Algérie.

De 2001 à 2007, les investissements arabes ont atteint 524 milliards de dinars (environ 7,9 milliards de dollars), selon les statistiques officielles. L’Egypte vient en tête des pays arabes investissant en Algérie, avec 136 milliards de dinars réalisés durant la période considérée, suivie par les Emirats arabes unis avec 76 milliards de dinars et le Koweït à 38 milliards de dinars. Ces investissements directs pour des projets réalisés ou en cours de réalisation sont orientés davantage vers le secteur de l’industrie et de la pétrochimie, alors qu’ils étaient basés essentiellement sur la téléphonie mobile, les médicaments, les matériaux de construction et la promotion immobilière. Au terme de cette année, l’Agence nationale de développement des investissements (ANDI) table sur un nouvel accroissement des investissements arabes en Algérie qui devraient atteindre les 19 milliards de dollars.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA