L’Algérie, nouvel eldorado solaire ?

15/07/2009
Source : all Africa
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Energies conventionnelles

Devant la montée en puissance des préoccupations écologiques au niveau planétaire, le désert algérien apparaît comme un gisement inépuisable d'énergie propre, générateur d'emplois qualifiés.

 


Devant la montée en puissance des préoccupations écologiques au niveau planétaire, le désert algérien apparaît comme un gisement inépuisable d'énergie propre et générateur d'emplois qualifiés.

Selon le Directeur Général du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), M. Damardji, l'Algérie a besoin de projets industriels et d'équipements spécialisés pour pouvoir exploiter pleinement ce potentiel. Au premier rang des priorités figure la nécessité d’équiper les régions les plus reculées du Sud en stations solaires. Longtemps rêvée, l'exportation vers l'Europe de millions de kilowatts issus de l'énergie solaire (par exemple via des lignes supraconductrices) apparaît de plus en plus comme une réalité.

Signe des temps nouveaux, l'Université Saad Dahlab de Blida vient d'inaugurer un Master spécialisé dans les énergies renouvelables.

Il convient de noter le lancement du premier site algérien sur les énergies renouvelables www.portail.cder.dz, fruit d'une collaboration technique et scientifique franco-africaine.

[Source : all Africa]
 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA