L'Allemagne salue un climat d'affaires attractif et favorable à l'investissement étranger

5/06/2008
Source : Algerie-dz
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Selon l'ambassadeur d'Allemagne en poste à Alger, le code de l'investissement algérien serait "l'une des législations les plus favorables au développement de l'investissement en Afrique".


Selon Algerie-dz

Intervenant lors d’une conférence de presse tenue conjointement avec l’ambassadeur d’Allemagne à Alger, Johannes Westerhoff, à l’occasion de la tenue de la 41ème Foire internationale d’Alger (FIA) prévue du 7 au 13 juin, le directeur général de la Chambre algéro-allemande du commerce et d’industrie (AHK), Andreas Hergenrother, a constaté que les opportunités d’investissement en Algérie connaissaient ces dernières années une « nette amélioration » grâce « aux nombreux avantages et autres facilitations concrètes accordés aux investisseurs nationaux et étrangers ». Le directeur de l’AHK a ainsi mis en avant la contribution du code des investissements qui, a-t-il estimé, « l’un des points forts de l’attractivité économique de l’Algérie » en ajoutant que « ce code est l’une des législations les plus favorables au développement de l’investissement en Afrique ».

Ce code « a permis le développement de grands projets d’investissement dans différents domaines tels les télécommunications, le bâtiment, l’industrie chimique et pétrochimique et les transports qui ont pu attirer de grands porteurs de projets étrangers », a-t-il observé. Il a, cependant, mis l’accent sur la nécessité de développer et d’encourager la sous-traitance qu’il a considérée comme l’un des secteurs aux grandes capacités d’exportation et de création de postes d’emploi. Abordant les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Allemagne, le responsable de l’AHK a indiqué que leur volume a atteint un montant de 528 millions de dollars durant le premier trimestre 2008, soit une hausse de 40% par rapport à la même période de l’année 2007. Les exportations de l’Algérie vers l’Allemagne ont atteint un montant de 1,1 milliard d’euros en 2007 (contre 1,18 milliard d’euros en 2006) dont 90 % sont représentés par le pétrole, le reste étant constitué de dérivés pétrochimiques, d’autres matières premières et de produits d’artisanat.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA