Lancement de Genilem-Algérie, structure dédiée à l'accompagnement des jeunes créateurs d’entreprise

24/04/2008
Source : Liberté Algérie
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Cette association nationale à but non lucratif a été créée par l’association suisse Genilem. Elle offre des prestations d’accompagnement sur trois ans aux entreprises innovantes en phase de démarrage.

Lancement de Genilem-Algérie

Par M. Rabhi, Liberté

Genilem-Algérie, un projet dédié aux jeunes créateurs d’entreprises, parrainé par le Forum des chefs d’entreprise, ainsi que par la Chambre de commerce et d’industrie Suisse-Algérie, a été officiellement lancé hier, au cours d’une conférence de presse organisée à l’hôtel El-Aurassi, en présence de l’ambassadeur de Suisse en Algérie et du président de Genilem Suisse. Genilem-Algérie est une association nationale à but non lucratif, créée sous la tutelle de l’association suisse Genilem et offrant des prestations d’accompagnement sur trois ans aux entreprises innovantes en démarrage. Le projet nommé Genilem-Algérie a été lancé au printemps dernier à Genève avec pour principal objectif d’accompagner, dès 2008, les petites entreprises innovantes de la région algéroise. L’existence en Algérie d’une réelle demande en matière de renforcement de capacités entrepreunariales pour les entreprises en démarrage a encouragé divers partenaires algériens, notamment le Forum des chefs d’entreprise et l’Ansej, à mettre en commun leur savoir-faire, en vue de créer une telle structure d’accompagnement qui fait ses preuves en Suisse. En effet, 90% des entreprises ayant bénéficié des services de Genilem sont viables après l’accompagnement sur 3 ans proposé par l’association helvétique contre 20% pour l’ensemble de celles n’ayant pas eu recours à ce type de service. Ce projet helvétique, initié par l’association à but non lucratif Genilem, active en Suisse depuis plus de 12 ans dans le domaine de l’accompagnement d’entreprises innovantes, entend offrir en Algérie des prestations complémentaires à celles de l’Ansej en termes de coaching de créateurs d’entreprises. Le projet est financé en partie, pour sa phase de démarrage sur deux ans, par l’État de Genève (60 000 francs suisses). La contribution du Forum des chefs d’entreprise à ce projet revêtira deux formes : un appui financier de ses membres (4,7 millions de dinars) et un encadrement et suivi technique des futurs porteurs de projets. L’innovation est l’élément central de la décision des projets effectuée par Genilem- Algérie. Il faut préciser que l’innovation pour les promoteurs du projet ne signifie pas seulement technologie, mais peut être assimilée à n’importe quel domaine, une nouvelle méthode de distribution…

Une quarantaine d’entreprises, créées dans le cadre du dispositif Ansej, ont été sélectionnées. Plus de 85 000 microentreprises ont été accompagnées par les banques, pour un montant d’environ 115 milliards de dinars, soit 1,2 milliard d’euros. Et la communauté bancaire, confrontée à un certain taux de déchet, estimé à 10%, a reçu favorablement l’initiative.

Concrètement, les créateurs d’entreprise intéressés à bénéficier d’un suivi Genilem contacteront dans un premier temps le gestionnaire local de Genilem-Algérie. Ce dernier jugera au cours d’un bref entretien téléphonique si l’entreprise en question répond aux critères de sélection Genilem : l’entreprise doit déjà être constituée et de petite taille (microentreprise), et doit proposer un produit innovant à même de se démarquer sur le marché.

Si l’entretien téléphonique est concluant, le créateur d’entreprise se verra alors proposer un rendezvous gratuit dans le bureau du gestionnaire Genilem, qui jugera si son projet d’entreprise est bel et bien innovant et durablement viable. Alors seulement, le gestionnaire Genilem aidera le créateur d’entreprise à se préparer en vue de présenter son entreprise devant le comité de sélection de Genilem-Algérie, comité composé d’entrepreneurs reconnus localement. Si le comité retient le projet après audition du candidat, ce dernier bénéficie d’un accompagnement sur trois ans par le gestionnaire qu’il a initialement contacté. Ce suivi mensuel et gratuit passe au peigne fin tous les éléments du plan d’affaire de l’entreprise et vise à renforcer l’entrepreneur innovant dans les domaines où il a généralement des lacunes dans cette phase si délicate du démarrage d’entreprise (sur le plan des techniques de vente par exemple)
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA