Lancement de l’exploitation de l’usine ‘Pakistan Maroc Phosphore’ (PMP) à Jorf Lasfar

4/11/2008
Source : Aujourd'hui Le Maroc
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Chimie, plasturgie, engrais

Le Roi Mohammed VI a inauguré le 31 octobre 2008 la nouvelle usine PMP, composée d’une centrale thermoélectrique et de deux unités qui produiront de l’acide sulfurique et de l’acide phosphorique.


Le Roi Mohammed VI a inauguré le 31 octobre 2008 la nouvelle usine PMP, composée d’une centrale thermoélectrique et de deux unités qui produiront de l’acide sulfurique et de l’acide phosphorique.

L’usine PMP est le fruit d’un partenariat entre l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) et le groupe pakistanais Fauji Fertilizer.

En novembre 2004, les deux entités s’étaient accordés sur la création d’une société anonyme : Pakistan Maroc Phosphore SA. Disposant d’un capital de 800 millions de dirhams, la société est détenue à 50/50 par l’OCP et Fauji.
En 2005, Pakistan Maroc Phosphore SA lançait la construction de l’usine qui vient d’ouvrir ses portes.

Selon Aujourd’hui Le Maroc, l’usine en question "comporte une unité de production d’acide sulfurique de 1.125.000 tonnes/an, utilisé pour la production d’acide phosphorique, une unité de production d’acide phosphorique de 375.000 tonnes/an destinées à couvrir le 1/3 des besoins du marché pakistanais ainsi qu’une centrale thermoélectrique de 32 MW. Edifiée sur une superficie de 18 hectares, cette usine créera 180 emplois permanents pendant la phase d’exploitation".

Implantée sur la plateforme de Jorf Lasfar, l’usine vient compléter le potentiel d’une zone que l’OCP espère transformer en hub. Des investissements supplémentaires devraient être réalisés dans un futur proche. Parmi les projets qui pourraient bénéficier d’un soutien de l’OCP figurent : la Centrale de cogénération, l’unité de dessalement de l’eau de mer, l’extension du port de Jorf Lasfar et le programme de responsabilité environnementale de l’OCP.

Toujours selon Aujourd’hui Le Maroc, l’ambition de l’OCP serait plus grande encore. "Le groupe OCP vise à ne plus seulement exporter des phosphates, mais à se diversifier dans la vente de conseil et de savoir-faire, et jusque dans la prise en charge de la conception et de la construction de complexes phosphatiques partout dans le monde".
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA