Lancement du transport maritime direct Maroc-Tunisie en 3 jours et demi

7/04/2008
Source : Aujourd'hui Le Maroc
Pays de destination(s) : Maroc, Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

La ligne maritime directe et régulière de transport de fret Casablanca-Radés est opérationnelle, et permet de réduire la durée de transport des marchandises de 14 jours actuellement à 3 jours et demi.

Transport maritime de marchandises entre le Maroc et la Tunisie : Un trajet en 3 jours au lieu de 14

La ligne maritime directe et régulière de transport de fret Casablanca-Radés permettra de réduire la durée de transport des marchandises de 14 jours actuellement à 3 jours et demi.

par Atika Haimoud, Aujourd'hui Le Maroc

La ligne maritime directe et régulière de transport de fret entre les ports de Casablanca et Radés, à près de 13 km au sud de Tunis, est opérationnelle. Le coup d’envoi a été donné, lundi 31 mars dernier, par Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport et son homologue tunisien Abderrahim Zouari, au port de Casablanca.
Cette ligne maritime directe, exploitée en partenariat entre la société marocaine IMTC et la société tunisienne AMC, permettra «d’assurer une exploitation optimale de la flotte marchande des deux compagnies et incitera à la création de sociétés mixtes pour le développement du transport maritime et la logistique du commerce dans les deux pays».
IMTC et AMC démarrent l’exploitation de leur service au moyen d’un navire porte-conteneurs d’une capacité de 120 à 150 EVP avec une fréquence moyenne d’un départ par semaine. Ces deux sociétés comptent renforcer leur offre de transport en fonction de l’évolution du trafic entre les deux pays.
Cette nouvelle ligne maritime reliant Casablanca à Radés permettra de réduire la durée de transport des marchandises de 14 jours actuellement à 3 jours et demi. Elle dispensera également les bateaux de toute escale dans un troisième port et évitera le transbordement des marchandises d’un navire à un autre. Selon les responsables de l’IMTC et AMC, cette ligne contribuera surtout à la diminution du coût des échanges commerciaux entre le Maroc et la Tunisie. «L’ouverture de cette ligne constitue la première action consacrant l’accord-cadre conclu à Tunis le 2 août 2007 portant sur la libéralisation du secteur du transport maritime dans les deux pays pour renforcer les liens de coopération entre le Maroc et la Tunisie», a souligné à cette occasion Karim Ghellab, dans une information relayée par l’agence de presse MAP. «Cette ligne donnera une nouvelle impulsion aux échanges économiques bilatéraux qui ont enregistré une évolution notable ces dernières années et particulièrement en 2007 où le volume des échanges a augmenté de 20% pour atteindre 2,2 milliards de dirhams», a-t-il ajouté.
Cette ligne maritime a été au menu de la 14ème session de la Haute commission mixte maroco-tunisienne qui s’est tenue à Tunis, les 22 et 23 février dernier. Présidée par les deux Premiers ministres, Abbas El Fassi et Mohamed Ghannouchi, cette manifestation a été l’occasion de fixer des objectifs sur le plan économique. À Tunis, M. El Fassi a souhaité « plus d’efforts pour augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays pour atteindre l’objectif de 500 millions de dollars par an», mettant sur l’accent sur la nécessité d’associer le secteur privé aux projets de partenariat économique. En effet, entre le Maroc et la Tunisie, le volume global des échanges commerciaux a atteint 2,312 milliards de dirhams en 2007
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA