Latécoère renonce à son grand projet tunisien mais promet d'accroître son activité localement

14/05/2008
Source : Le Journal du Dimanche
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Matériels aéronautiques, navals, ferroviaires

Après l'abandon du projet de reprise des usines Airbus de Méaulte et Saint-Nazaire et de l'usine tunisienne liée ce projet, le groupe  parle malgré tout de créer un 3e site tunisien pour le câblage.


Latécoère : "Nous allons supprimer des emplois en France"

par Yann PHILIPPIN pour le JDD.fr

Après plus d'un an de négociations, Airbus a finalement annoncé mercredi qu'il renonce à vendre ses usines de Méaulte (Somme) et Saint-Nazaire Ville au sous-traitant aéronautique toulousain Latécoère. Dans une interview exclusive accordée au JDD.fr, François Junca, président du conseil de surveillance de Latécoère, analyse les raisons et les conséquences de cet échec.

[...]

Quelles seront les conséquences de cet échec?
Notre groupe reste solide, puisque notre carnet de commandes représente plus de quatre années de chiffre d'affaires. Mais c'est une mauvaise nouvelle pour l'industrie aéronautique française. Le rachat des sites Airbus nous aurait permis de poursuivre notre stratégie de croissance verteuse, avec 500 créations d'emplois en France et 1000 à l'étranger. Nous souhaitions donc continuer à créer des emplois en France. Ce ne sera plus le cas.

Quelles mesures allez-vous prendre?
Le niveau du dollar nous oblige à diminuer très fortement nos coûts, ce qui passe par une baisse drastique de notre activité en France et une augmentation de notre production dans les pays à bas coûts. Nous employons aujourd'hui 2400 personnes dans l'Hexagone et 1200 à l'étranger. Nous avons décidé de ne pas renouveler les contrats temporaires des fonctions techniques et administratives, soit environ 200 personnes. Par contre, les ouvriers sont pour le moment protégés par la hausse des cadences de production.

Allez-vous ouvrir une nouvelle usine en Tunisie comme convenu?
Ce projet spécifique est annulé, puisqu'il était lié au rachat de Méaulte et Saint-Nazaire Ville. Par contre, nous avons déjà une activité de câblage en Tunisie avec deux usines qui emploient 800 personnes. Vu la croissance de l'activité, nous allons créer 200 emplois supplémentaires sur place et sans doute mettre en place un troisième site. Nous avons également incité l'un de nous sous-traitants à nous rejoindre en Tunisie, où il va créer une centaine d'emplois.

[...]
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA