Le congé pour création d'entreprise doit encore faire ses preuves

24/09/2008
Source : Webmanagercenter (Tunisie)
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Destiné en particulier aux fonctionnaires, ce dispositif visant à soutenir la création ou la reprise d'entreprises en difficultés a motivé peu de candidatures à ce jour.

Destiné en particulier aux fonctionnaires, ce dispositif visant à soutenir la création ou la reprise d'entreprises en difficultés a motivé peu de candidatures à ce jour.

Le «congé pour la création d’entreprise» peut être accordé aux fonctionnaires titulaires, pour une durée maximale d'une année, renouvelable une seule fois.

Il prévoit que le bénéficiaire puisse conserver sa couverture sociale liée au statut de fonctionnaire, voire une partie de son traitement si l’entreprise est créée dans une zone de développement régional. Il réduit enfin la prise de risque en proposant un accompagnement des créateurs d’entreprise et des formations adaptées, et en offrant la possibilité d’une réintégration dans la fonction publique en cas d’échec.

Depuis la mise en place du dispositif en juillet 2003, seuls 68 personnes ont bénéficiées du programme, pour un public-cible de 450 000 fonctionnaires.


Selon ABOU Sarra, Webmanagercenter (Tunisie):

« ce mécanisme aurait pu gagner en efficacité et connaître plus de succès s’il était étendu aux agents opérant dans le secteur privé et si des incitations fiscales et financières non restrictives au secteur public étaient instituées en sa faveur dans l’absolu. »
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA