Le FMI accorde un crédit de 15 milliards d'euros à la Turquie

25/11/2008
Source : Capital.fr
Pays de destination(s) : Turquie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Ankara avait initialement demandé 30 milliards de dollars et devra se contenter de ces 19 milliards de dollars (15 milliards d'euros) pour lutter notamment contre la dépréciation de la devise turque.

Ankara avait initialement demandé 30 milliards de dollars et devra se contenter de ces 19 milliards de dollars (15 milliards d'euros) pour lutter notamment contre la dépréciation de la devise turque.

L'injection de ces fonds dans l'économie turque vise à endiguer la crise du crédit. Cette annonce devrait aussi rassurer les investisseurs étrangers, inquiets de la chute du cours de la livre.

Toutefois, comme le rappelle le site Capital.fr, citant le quotidien turc Zaman, "la Turquie n'en est pas au stade de pays comme l'Islande, l'Ukraine ou la Hongrie qui ont été contraints de demander une aide au FMI".

En outre, comme le soulignait le mois dernier Arzuhan Dogan Yalçindag, présidente de la Tüsiad, la principale organisation patronale turque : "Un accord avec le FMI ne doit pas être perçu comme une faiblesse". Il marque au contraire la capacité d'un pays à anticiper et gérer les risques qui pèsent sur son économie afin qu'ils ne se transforment pas en crise ouverte.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA