Le grand marché Euromed peine à émerger

2/06/2009
Source : L'Orient Le Jour (Liban)
Pays de destination(s) : Liban
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Le programme "Euromed Marché" s’est achevé à Barcelone fin avril 2009 sur un bilan mitigé. Malgré des avancées notables, le partenariat euro-méditerranéen bute sur les relations Sud-Sud.


Le programme "Euromed Marché" s’est achevé à Barcelone fin avril 2009 sur un résultat en demi teinte. Malgré quelques avancées notables, l'intégration économique entre les pays de la rive sud reste à la peine. Financé par l'Union européenne (UE), ce programme était chargé de favoriser l'instauration d'une zone de libre-échange euro-méditerranéenne à l'horizon 2010. Etalé sur 7 années, le programme visait à intensifier les liens économiques entre les Etats membres de l'UE et les pays partenaires méditerranéens.

Outre quelques accords de coopération et de libre-échange signés entre pays de la rive sud de la Méditerranée, des progrès ont été enregistrés dans différents domaines tels que les règles d'origine en matière commerciale, la concurrence, ou encore la coopération douanière. Par ailleurs, les réseaux euro-méditerranéens se sont développés, en particulier dans les secteurs de la concurrence, de l’audit, de la comptabilité, et de la propriété intellectuelle.

Toutefois, l’étude "Vers la zone de libre-échange" présentée lors de la conférence finale du programme "Euromed Marché", souligne la faiblesse des échanges Sud-Sud. "Malgré les progrès importants réalisés à la suite de la signature de l'accord d'Agadir en 2004, on peut encore observer un faible niveau d'intégration économique Sud-Sud", conclut négativement le rapport.

Les échanges commerciaux Nord-Sud ne sont pas exempts d'obstacles, à commencer par les lourdes restrictions entourant le commerce des produits agricoles. Il faut également citer la transposition difficile des normes à l'importation exigées par l’UE, ainsi que les insuffisances en matière d'offres de services dans les pays du Maghreb et du Mashreq.

A ce jour, deux pays Med ne font toujours pas partie de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), l’Algérie et le Liban. [Source : L'Orient le Jour]

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA