Le groupe de télécommunications I-Mobility s'implante au Maroc

30/05/2008
Source : L' Economiste
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Télécommunications & internet

L'entreprise espagnole prévoit d'investir 40 millions de dirhams dans la création d'une unité de fabrication de téléphones portables. Casablanca et Tanger sont candidats pour accueillir le site.


Selon L'Economiste

"I-Mobility, filiale du groupe espagnol Red Enlaza Comunicaciones, s’installe au Maroc. Le groupe compte investir 40 millions de dirhams pour la mise en place d’une usine de fabrication de téléphones portables. Tanger et Casablanca sont en concurrence pour abriter le site industriel, et plus de 500 personnes seront employées par I-Mobility Afrique (le nom de la filiale marocaine). La capacité de production atteindra 2 millions d’unités par an, à travers 4 lignes d’assemblage.

Une réunion était prévue, mardi 27 mai, avec Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie et du Commerce, pour régler les derniers détails. «Nous lui transmettrons nos inquiétudes et nos préoccupations», annonce Rufino Pereda, président du groupe Red Enlaza Comunicaciones sans pour autant vouloir préciser leurs natures. La filiale marocaine sera une base d’attaque pour le marché africain, et des commerciaux ont déjà commencé la prospection avec des objectifs de taille: un minimum de 100.000 téléphones pour chaque opérateur et par commande. Le marché africain continue sa croissance à une vitesse exponentielle, selon le président du groupe, 300 millions de téléphones portables ont été vendus en 2007, «plus que le Canada et les Etats-Unis réunis», ajoute-il.

Le choix du Maroc pour abriter ce site est venu après une longue réflexion. La Chine étant très loin des marchés africains et européens, «les pays de l’Europe orientale ne sont toujours pas prêts à accueillir ce genre de plateforme», précise Rufino Pereda. I-Mobility compte continuer sur son créneau, celui de la fabrication de terminaux sur mesure. «Cela nécessite des plateformes adaptées et nous employons, déjà, plus de 10.000 personnes en Chine et en Europe», observe l’homme d’affaires.

L’usine marocaine sera dédiée à l’assemblage des téléphones. Les autres composantes seront importées des usines asiatiques du groupe (plaques de base de Chine, batteries d’Inde). La maison-mère (basée à Santander en Espagne) fournira le reste. Le site marocain sera aussi doté d’un centre de recherche qui s’étalera sur une superficie de 600 m2. Il aura pour mission de suivre l’évolution du marché africain à travers des études sur le design et les technologies demandées. L’introduction des logiciels se fera aussi au Maroc. «Nous utilisons exclusivement des logiciels libres pour nos téléphones portables», informe Pereda avant d’ajouter que «nous avons déjà testé les ingénieurs marocains et nous sommes très satisfaits de leurs compétences». Les téléphones répondront, aussi, aux normes exigées par les opérateurs marocains. Les négociations ont déjà commencé avec Wana et Méditel.

I-Mobility compte lancer en 2009 deux autres usines pour desservir les marchés africain et européen afin d’atteindre 0,5% de parts de marché sur le continent africain. «Si la première usine répond à nos attentes, rien ne nous empêchera d’installer une deuxième dès l’année prochaine», observe Rufino Pereda. Les terminaux développés par l’entreprise espagnole sont de dernière génération et sont compatibles avec plusieurs standards technologiques (GSM, CDMA, HSDPA…). Les prix de vente aux opérateurs sont de 19, 29 et 35 dollars américains.(...)"

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA