Le groupe Recyclex installe un centre de traitement de batteries automobiles usagées à Aïn Ouassara

9/07/2008
Source : Investir.fr
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Constructeurs automobiles & équipementiers, Métallurgie et recyclage

Le centre qui sera géré par l'algérien Eco Recyclage, détenu à 33% par Recyclex, emploiera 15 personnes.

Selon Investir.fr

Recylex fait ses premiers pas en dehors des frontières européennes. Le spécialiste du recyclage du plomb et du plastique met le cap sur l’Algérie, à Aïn Ouassara, à 200 km au sud de la capitale. Un centre de traitement des batteries automobiles usagées y est actuellement en cours de construction, pour un démarrage de l’activité prévu fin décembre 2008. Le centre sera exploité par Eco Recyclage, entité de droit algérien, dans laquelle Recylex détient une participation de 33%. Le reste du capital est détenu par un partenaire local expert du marché algérien du recyclage et des approvisionnements et une société française de récupération de métaux déjà présente dans le pays.

Le site, qui emploiera 15 salariés, aura une capacité de traitement de 20.000 tonnes de batteries par an, soit un niveau six fois et demi moins important que celui de Recylex, du moins pour le moment. Le marché algérien du recyclage de batteries dispose d’un potentiel important. Dans ce pays de 32 millions d’habitants, le parc automobile connaît une croissance d’environ 6% par an et la filière de recyclage y est encore peu structurée. Les matières issues du site seront acheminées en Allemagne et en France afin d’alimenter respectivement la fonderie de plomb de Nordenham et la filiale de recyclage des matières plastiques à Villefranche-sur-Saône.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA