Le Liban, "zone bancaire protégée" dans un océan d'incertitudes

29/04/2009
Source : L'Orient Le Jour
Pays de destination(s) : Liban
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers

Selon le dernier rapport de la société d’investissement londonienne Blakeney Investors consacré aux marchés de la région, le Liban constitue une "zone bancaire protégée".


Selon le dernier rapport de la société d’investissement londonienne Blakeney Investors consacré aux marchés de la région, le Liban constitue une "zone bancaire protégée", grâce à l’abondance de liquidités et à l’importance des transferts d'argent dans les banques du pays.

Malgré l'éclatement de la crise financière mondiale, précipitée par la chute de la maison Lehman Brothers, le système bancaire libanais demeure relativement épargné, les établissements locaux s'étant gardé d'acquérir des actifs risqués, aujourd'hui dits toxiques. Les banques locales sont aujourd'hui perçues comme étant plus sûres et de meilleure qualité que la plupart des grandes banques étrangères.

La société d'investissement relève la forte croissance des investissements en direction du pays du Cèdre en 2008, notamment dans le secteur de la construction, de même que l'augmentation de consommation privée. Le nombre de permis de construire a triplé au dernier trimestre 2008, alors que la demande internationale s'est mise à reculer fortement durant la même période.

Les perspectives pour 2009 sont positives, avec un taux de croissance estimé entre 4% et 5%, contre 7% en 2008. Le secteur du tourisme tire son épingle du jeu, avec une progression de 54% du nombre de touristes au premier trimestre 2009 (et une augmentation sensibles des dépenses des visiteurs arabes).

Blakeney Investors met en avant la solidité du secteur bancaire, prévoyant une année dans le vert pour la majorité des banques libanaises. [Source : L'Orient Le Jour]
 

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA