Le Maroc compte sur l'agriculture pour améliorer son taux de croissance en 2009

17/02/2009
Source : AFP
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : Agro-alimentaire

En 2009, l’agriculture marocaine devrait contribuer à la hausse du taux de croissance de l’économie du pays, d’après les prévisions du Haut commissariat au plan (HCP).

En 2009, l’agriculture marocaine devrait contribuer à la hausse du taux de croissance de l’économie du pays, d’après les prévisions du Haut commissariat au plan (HCP). Le taux de croissance devrait s’établir à 6,7% en 2009 contre 5,8% l'année précédente. Dans un contexte de récession de l’économie mondiale, le Maroc mise sur le secteur primaire (agriculture et pêche), lequel devrait ajouter 3,2 points à la croissance économique du pays cette année.

Selon le HCP, cité par l'Agence France Presse, "les performances de la campagne agricole s'annoncent prometteuses", du fait d’une amélioration du taux de remplissage des barrages (de 46,3% en 2008, à 66% cette année) et d’une pluviométrie supérieure à la normale. Par ailleurs, une bonne récolte de céréales (environ 70 millions de quintaux) associée aux résultats des autres cultures et de l'élevage, devrait permettre "un accroissement considérable de la valeur ajoutée agricole en 2009".

Les activités non agricoles devraient cependant ralentir du fait de la crise économique globale, passant de 5% en 2008 à 3,9% en 2009. Le HCP prévoit d’ailleurs un recul de la demande mondiale adressée au Maroc par rapport aux chiffres de l’année précédente. Toutefois, le pays devrait bénéficier de la baisse du prix du pétrole et des matières premières en 2009, atténuant ainsi les effets de l’inflation.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA