Le Maroc veut renforcer le tourisme de prestige liés aux terrains de golf

14/03/2008
Source : Le Figaro
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures, Tourisme, restauration

Les projets touristiques foisonnent au Maroc, notamment dans le secteur du tourisme haut de gamme avec le développement rapide de nombreux terrains de golfs à travers tout le pays.


Le Maroc, un nouveau paradis pour golfeurs

Patricia Laporte - Le Figaro

Accueillir 10 millions de touristes à l'horizon 2010 ! L'ambition affichée en 2006 par le royaume chérifien s'est traduite ces dernières années par une augmentation rapide et une diversification des structures d'accueil. Le golf, qui jouit d'une très grande popularité au Maroc, constitue tout naturellement l'un des piliers de cette diversification. «Le Maroc compte déjà une vingtaine de golfs et ce nombre devrait encore croître sensiblement dans les années à venir pour attirer toujours plus de golfeurs étrangers», précise Chafik Ali Boulahdid, Directeur du site Al Maaden à Marrakech. Conscients de l'importance de cette demande nouvelle, de nombreux promoteurs ont choisi de développer des concepts immobiliers fortement inspirés de l'art de vivre véhiculé par le golf. Ils ciblent notamment les investisseurs et retraités français. Ces derniers, il est vrai, profitent d'une fiscalité particulièrement attractive avec un abattement de l'impôt sur le revenu pouvant atteindre 80% lorsqu'ils deviennent résidents fiscaux au Maroc.

Des programmes immobiliers ambitieux

Courtisée par les stars du show-biz, de la politique ou du sport, Marrakech est le premier bénéficiaire de ce «boom» de l'immobilier autour des golfs. La «perle du sud» a vu fleurir ces dernières années des projets très haut de gamme qui en font un lieu de villégiature désormais concurrent de la côte d'azur. Ainsi, le programme Al Maaden Golf Resorts, développé par le groupe Alliances, associe un golf paysager de 18 trous et un complexe hôtelier et résidentiel de prestige : 140 villas de 400 à 800 m2 couverts, avec vue imprenable sur l'Atlas, vendues entre 850 000 et 1,8 million d'euros ; 4 médinas, constituées chacune d'une centaine de Ryads de 250 à 350 m2 couverts, avec patio et piscine privative, vendus entre 400000 et 600000 euros ; trois hôtels (disposant de Spa), un parc de loisir et des boutiques. «Dessinée par 4 architectes de cultures différentes, nos villas s'inscrivent dans un environnement entièrement naturel de 190 hectares et offrent une grande variété de styles», précise Bernard Wauquier, Directeur général du pôle Resort golfique du Groupe Alliances.

A quelques kilomètres de là, le promoteur Promantilope commercialise, à proximité des trois principaux golfs de Marrakech, dix villas haut de gamme d'environ 400 m2 entre 560000 et 598000 euros dans les Jardins d'Asma. Enfin, toujours à Marrakech, le domaine Royal Palm, développé par CSD comprend un hôtel, un golf de 18 trous au parcours accidenté, 260 maisons de 250 à 1500 m2 avec piscine et 200 appartements de 100 à 250 m2. «Il faut compter 900000 euros pour une villa de 350 m2 et 1,5 million d'euros pour une villa de 700 m2», indique Robert Azoulay, co-Président de CSD et Président du domaine Royal Palm.

Une mer intérieure artificielle

Pour ceux qui n'arrivent pas à choisir entre golf et mer, le projet Eden Island constitue la solution idéale. «Situé à Bouznika, entre Rabat et Casablanca, notre site présente la particularité de disposer d'une mer intérieure artificielle de 4 hectares et de la proximité de très nombreux golfs dans un rayon de 40 km», explique Tarik Laklach, Directeur commercial du groupe Jascom. Au bord de cette mer intérieure : 36 villas-îles de 470 m2 construites sur pilotis (à partir d'un millions d'euros), des villas de 290 m2 (à partir de 350000 euros), des duplex de 240 m2 ainsi que des appartements de 145 m2. Les amateurs de golf n'auront quant à eux que 700 m à parcourir pour rejoindre le golf de Bouznika bay.

Station balnéaire célèbre connue pour sa place interminable et la douceur de son climat, Agadir constitue en hiver une destination de rêve pour les golfeurs. Elle dispose en effet de deux magnifiques parcours de 27 trous chacun (le golf des Dunes et le golf du Soleil) autour desquels se développent trois petits programmes qui offriront villas et appartements entre 100 et 250 m2, pour un prix compris entre 1500 et 2000 euros le m2. «Notre climat tempéré, proche de celui de Biarritz en été, séduit de plus en plus la clientèle européenne», précise Guy Marrache, administrateur du groupe Tikida Hotel.

Ne faisant pas exception à la règle, les promoteurs de programmes destinés à la location se sont également emparés du créneau golfique. La filiale Hercules International Sports Tanger du groupe Bukhatir développe ainsi à proximité du Royal Golf Club de Tanger un programme constitué d'un hôtel et de 70 villas entre 180 et 240 m2 de style arabo-andalou. «Entièrement dédié au sport, notre site mettra à la disposition de ses visiteurs, outre le parcours de golf : un stade de cricket, plusieurs piscines, des terrains de tennis, un spa de 3500 m2, un centre de loisir, etc.», explique Jamil Abassi, directeur général de la filiale HIST. Pour des vacances, compter entre 150 et 220 euros la nuit pour les villas.

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA