Le président français Nicolas Sarkozy en visite amicale à Tunis

29/04/2008
Source : Le Journal du dimanche
Pays de destination(s) : Tunisie
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié, Energies conventionnelles, Matériels aéronautiques, navals, ferroviaires

La politique méditerranéenne, des accords sur l'immigration, le tourisme et la sécurité civile ainsi que la signature de contrats dans les secteurs énergétique et aéronautique sont au programme.

"Sarkozy entre droits et contrats"

Par le Journal du dimanche

"Après l'Algérie et le Maroc, la boucle sera bouclée mercredi soir, lorsque le président quittera Tunis, où l'accompagnent son épouse Carla et sept ministres. […] La politique africaine, et particulièrement méditerranéenne de la France est au coeur de ce voyage. D'abord parce qu'en affichant une volonté de rupture avec le passé et la "Françafrique", le gouvernement a attisé des craintes. Dans l'entretien publié ce dimanche, Nicolas Sarkozy explique que la France veut seulement "prendre les changements en considération" et s'appuyer sur "des projets concrets, modernes, qui ont un impact sur la vie quotidienne des populations". "C'est cela, une politique arabe", reprend-il. En matière de politique commune, plusieurs thèmes importants sont annoncés pour la rencontre entre le président et son homologue Zine el Abidine Ben Ali, par ailleurs défenseur convaincu de l'Union pour la Méditerranée.

L'agence française du développement devrait ainsi signer sept conventions de financement, pour un montant de 140 millions d'euros. La France, où vivent quelque 600 000 Tunisiens, reste le premier pourvoyeur d'aide de son ancien protectorat. Des accords sur l'immigration sont également attendus, ainsi qu'en matière de tourisme ou de sécurité civile. Le volet économique est aussi important. Dès lundi, plusieurs contrats ont été annoncés. Alstom a ainsi remporté un appel d'offres pour une centrale thermique de 400 MW. Un contrat d'un montant de 360 millions d'euros. Un accord de coopération dans le nucléaire civil, le même qu'avec la Libye, le Maroc et l'Algérie, a également été paraphé. Dans la soirée, Airbus devait par ailleurs signer un contrat de vente de 16 appareils à Tunis Air."
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA