L’économie libanaise à l’abri de la crise

26/05/2009
Source : L'Orient Le Jour (Liban)
Pays de destination(s) : Liban
Secteur(s) concerné(s) : Banque, assurance, autre services financiers, Tourisme, restauration

Selon un rapport de la banque libanaise Audi, la croissance économique devrait rester dans le vert au premier trimestre 2009, malgré la pression du ralentissement économique régional et mondial. 


Selon un rapport de la banque libanaise Audi, la croissance économique devrait rester dans le vert au premier trimestre 2009, malgré la pression du ralentissement économique régional et mondial.

Le rapport souligne que le Liban a été relativement épargné par les effets de la crise économique globale. Si fin 2008 restera marqué par un ralentissement de l’activité, les trois premiers mois de l'année 2009 ont enregistré une légère croissance du PIB. Au total, la banque dresse un bilan plutôt satisfaisant de la situation intérieure, du fait essentiellement de l'amélioration du climat politique et de la solidité du secteur bancaire face aux chocs financiers externes.

Différents secteurs de l’économie sont en plein rebond, en particulier le tourisme. Le nombre de visiteurs au premier trimestre 2009 a progressé de 53,6 %, avec environ 300.000 touristes fin mars. Le secteur de la construction est en hausse (+4,4%), tout comme l’activité portuaire (le nombre de navires accostant au port ayant augmenté de 13,7%). Le déficit commercial a pu être enrayé en partie grâce à une hausse de 14,3% des exportations, et un recul des importations de l'ordre de - 7,4%. Les flux de capitaux vers le pays se sont accrus de 5,3 % au premier trimestre, la balance des paiements enregistrant un surplus de 298 millions de dollars. Enfin, l’activité bancaire a été consolidée, un atout non négligeable vu le contexte.

Le rapport reste toutefois prudent quant aux prévisions économiques. La baisse concomittante des transferts d'émigrés, des investissements directs étrangers (IDE) et des exportations pourrait entraîner un ralentissement de l’activité. La situation extérieure, en particulier la baisse du prix du pétrole et l'assèchement des liquidités dans la région, pourrait impacter le dynamisme du pays.

[Source : L'Orient Le Jour]

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA