Les chambres de commerce européennes, méditerranéennes et africaines vont coopérer

13/03/2008
Source : La Presse (Tunis)
Pays de destination(s) : Euromed
Secteur(s) concerné(s) : Autre ou non spécifié

Eurochambres, Ascame et la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones ont signé la Déclaration de Tunis qui témoigne de leur volonté de coopérer.

Chambre de commerce et d’industrie de Tunis - Conférence de presse
Signature de la Déclaration de Tunis

La Presse (Tunis)

La Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (Ccit) a organisé hier, en son siège, une conférence de presse, à l’issue de la réunion du bureau de la Conférence permanente des Chambres consulaires africaines et francophones (Cpccaf) groupant les présidents des chambres du Sénégal, de Paris, de Côte d’Ivoire, du Tchad, de Djibouti, de Rouen, d’Alsace et de la wilaya de Rabat-salé (Maroc).

En marge de cette réunion et afin de consolider davantage la coopération multilatérale avec les associations méditerranéennes et franco-africaines, a été signée la Déclaration de Tunis entre Eurochambres (Association des chambres de commerce et d’industrie européenne), l’Ascame (Association des chambres de commerce et d’industrie de la Méditerranée) et la Cpccaf (Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones).

Ces organisations représentent:

- 45 associations nationales dotées d’un réseau de 2.000 chambres de commerce et d’industrie locales ou régionales en Europe.

- 190 chambres de commerce et d’industrie de 17 pays du bassin méditerranéen.

- 130 chambres consulaires de 27 pays africains et européens francophones dont les compétences couvrent les secteurs du commerce et de l’industrie, de l’artisanat, de l’agriculture et des services.

La signature de la Déclaration de Tunis signifie la volonté des trois associations d’établir un véritable partenariat, notamment dans les domaines économique et financier, entre la Méditerranée, l’Afrique et l’Europe. Cette déclaration ouvrira la voie à l’échange d’informations, l’organisation de stages de formation, la connexion des réseaux de 3 associations et la participation aux programmes d’assistance communautaire avec une force unie.

Par ailleurs, a été également signé un accord de coopération entre la chambre de commerce et d’industrie de Tunis et la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire. L’objectif est notamment d’œuvrer au développement et au renforcement des relations d’affaires entre les opérateurs économiques des deux pays et à l’établissement de liens privilégiés de l’encadrement et de l’organisation du secteur privé.
M.B.S.
Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA