Les entreprises étrangères continuent d'investir en Algérie

10/04/2009
Source : African Manager
Pays de destination(s) : Algérie
Secteur(s) concerné(s) : Electronique grand public, Tourisme, restauration, Verre, ciment, minéraux, bois, papier

Malgré la crise économique, le marché algérien continue d’attirer des investisseurs internationaux dans des secteurs autres que celui des hydrocarbures.


Malgré la crise économique, le marché algérien continue d’attirer des investisseurs internationaux dans des secteurs autres que celui des hydrocarbures.

Carthago Céramic, filiale du groupe tunisien Poulina Holding, s’installe en Algérie. Après avoir investi le marché libyen, l’entreprise dirigée par Taïeb Gtari construit une usine dans la zone de Sétif, en partenariat avec le groupe algérien Boulanwar. Avec un investissement de 18 millions de dinars tunisiens (10 millions d’euros), l’usine destinée à la fabrication de carreaux de céramique sera opérationnelle en 2010.

Dans le domaine de la restauration, le groupe Flo souhaite se développer davantage en Algérie. Dépositaire de la chaîne de restaurants Hippopotamus, dont deux unités sont déjà présentes en Algérie, le groupe français affiche son intérêt pour le marché local. M.Yves Gaspard, responsable développement des opérations internationales, a affirmé que son groupe souhaitait être représenté dans le pays à travers d’autres enseignes telles que Brasserie Flo, Bistro Romain, Tabla Pizza et les tavernes Maître Kanter.

Enfin, c’est l’américain Lexmark International, leader dans le domaine des imprimantes, qui s’implantera prochainement à Alger. D’après le directeur Maghreb et TOM de Lexmark International, M. Lionel Dumas, "l’Algérie a une économie qui riposte bien à la crise". Le marché algérien est particulièrement attractif dans ce secteur, premier en Afrique du Nord et troisième en Afrique. Avec un taux de croissance qui devrait rester dans le vert en 2009, l’Algérie peut constituer un marché plus solvable que ceux d’Europe du Nord, plus touchés par la crise. La vente d’imprimantes en Afrique devrait connaître, d’ici à 2012, une progression de 12,2% en volume et de 7% en valeur.

[Sources : African Manager, AC Franchise, Dubaï France

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA