Les investissements étrangers dans l'immobilier marocain plongent dans le rouge

30/07/2009
Source : Aujourd'hui le Maroc (Casablanca)
Pays de destination(s) : Maroc
Secteur(s) concerné(s) : BTP, immobilier, infrastructures

Le secteur de l’immobilier subit une baisse des investissements étrangers de 32,9% au premier trimestre 2009 par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent.


Le secteur de l’immobilier subit une baisse des investissements étrangers de 32,9% au premier trimestre 2009 par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent. De 2,53 milliards de dirhams, le montant des IDE est ainsi passé à 1,69 milliard de dirhams durant les trois premiers mois de cette année selon le quotidien  "Aujourd'hui le Maroc".

Les taux d’intérêt bancaire locaux ont beaucoup augmenté depuis 2 ans, contribuant à décourager la demande locale. Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, observe ainsi une diminution du nombre de bénéficiaires et des montants de crédits de près de 25%, suite au resserrement des conditions d’octroi de crédit et à la diminution de l’offre.

La baisse de régime du marché immobilier affecte logiquement le secteur de la construction. Le prix du ciment est en cours d'atterrissage, proche de la stagnation. On observe cependant que les prix de l'immobilier sont globalement stables, "avec de légères chutes dans certaines villes".

Tel. +33 4 96 11 67 60  
Projets & Services ANIMA